Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 635,72
    +178,40 (+0,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 391,30
    +60,41 (+4,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

Prédateur des bois : "C'est après ça que je suis devenu...", ce qu'a dit aux policiers le violeur présumé

Unsplash

Mis en examen et écroué pour l’enlèvement et le viol de cinq adolescentes, le prédateur des bois a fait des confidences déroutantes aux policiers. Bruno L. décrit son enfance, teintée de violence. À 20 ans, il découvre sa séropositivité et tente de suicider. Effectuant un séjour en hôpital psychiatrique, il va tomber dans de lourds tourments. En effet, il révèle aux policiers avoir été abusé par son grand frère, entre ses 8 et 9 ans. « Ça m’a foutu en l’air (…) C’est après ça que je suis devenu… Je ne sais pas si on peut qualifier ça d’instable, un peu dur ». Son frère niera ces accusations. Puis il revient sur sa première agression sexuelle commise sur une jeune fille, en 1983. « J’ai un profond regret, un profond dégoût de moi-même sur ce geste. Et je ne comprends pas pourquoi… Cette sensation de peur, de pouvoir… Et puis de désir… C’est tout un mélange là qui explose en tête et qui fait que l’on passe à l’acte. (…) Ce n’est pas moi, mais pourtant je ne pouvais pas m’en empêcher. » Selon ses déclarations, il aurait commis ces actes quand il était célibataire. Mais les enquêteurs l’accusent d’occulter certains de ses agissements. “Les menaces, les pratiques sadiques — son couteau qui joue sur le corps d’une victime — et les propos violents — « si tu bouges, je t’égorge »”. « J’ai du mal à sortir tout ça », reconnaît-il. « Je partais dans des secteurs inhabituels pour chercher (...)

Lire la suite sur Closer

TÉMOIGNAGE. “J’ai perdu la vue plusieurs jours à cause de mon eczéma”
Astrologie 2023 : ce signe qui va connaître des difficultés amoureuses ce 23 août
“Si notre enfant avait été un garçon…” : Nicolas Sarkozy se confie comme jamais sur sa fille Giulia, qu’il n’a pas vue naître
Emmanuel et Brigitte Macron méconnaissables : maillot de bain, casquette… ces clichés très surprenants du couple en vacances
La maison natale d’Adolf Hitler réhabilitée : la destinée de la demeure ne fait pas l’unanimité