La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 097,21
    +1,22 (+0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 178,01
    +4,03 (+0,10 %)
     
  • Dow Jones

    33 978,08
    +28,67 (+0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0874
    -0,0018 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    1 927,60
    -2,40 (-0,12 %)
     
  • BTC-EUR

    21 078,21
    -174,21 (-0,82 %)
     
  • CMC Crypto 200

    526,66
    +9,65 (+1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,38
    -1,63 (-2,01 %)
     
  • DAX

    15 150,03
    +17,18 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 765,15
    +4,04 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 621,71
    +109,30 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    4 070,56
    +10,13 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 382,56
    +19,81 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 688,90
    +122,12 (+0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2395
    -0,0012 (-0,10 %)
     

Précarité : Comment monsieur Mehdi s’est retrouvé à la rue (et comment il s’en est sorti)

BRUT Media (capture d'écran)

DEHORS - Brut, partenaire de « 20 Minutes », recueille les récits de galère d’un ex-sans-abri

Abdelmajid Mehdi se souvient très bien des quinze années durant lesquelles il a dû vivre dans sa voiture, « une petite Peugeot 106 qui ne roulait plus ». Sa galère a commencé en 2007, en région parisienne : arrivé du Maroc à l’âge de vingt ans pour travailler dans le secteur automobile, il a ensuite enchaîné les métiers précaires. « Je n’y arrivais pas à cause du coût des logements », explique-t-il.

Son premier regain d’espoir, monsieur Mehdi l’a grâce à des voisins solidaires qui s’étaient unis pour lui offrir un petit camion dans lequel le pauvre homme vécût plusieurs années : « Ils m’ont procuré un camping-car avec des sanitaires et tout ce qu’il faut ! J’étais heureux, je passais d’une période de misère noire à un apaisement », se remémore-t-il.

Sherazade à l’origine d’un élan de solidarité

« Une fois qu’on a le pied dans la rue, si vous n’avez pas quelqu’un pour vous tendre la main, vous êtes foutu », souligne monsieur Mehdi. Et justement, la solidarité a fini par le tirer de la misère : « Je viens d’obtenir un logement depuis mi-décembre. C’est grâce à mademoiselle Sherazade, qui m’a tendu la main, se réjouit le vieil homme. C’est ma planche de salut, mon ange. Elle m’a sauvé. »

NOTRE DOSSIER « PRÉCARITÉ »

« Je l’ai rencontré en faisant mes cours(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Rennes : Un sans-abri de 51 ans retrouvé mort sur un banc
Près de Toulouse, un HLM proposé au SDF qui habite dans son « château » de hobbits en mousse
« Donner du neuf, c’est valorisant », 3.300 doudounes créées par Monoprix pour les besoins des SDF distribuées à Paris