La bourse ferme dans 8 h 1 min
  • CAC 40

    5 533,31
    +14,76 (+0,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 503,45
    +10,91 (+0,31 %)
     
  • Dow Jones

    29 638,64
    -271,73 (-0,91 %)
     
  • EUR/USD

    1,1976
    +0,0041 (+0,35 %)
     
  • Gold future

    1 795,00
    +14,10 (+0,79 %)
     
  • BTC-EUR

    16 281,31
    +30,30 (+0,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    383,47
    +18,87 (+5,18 %)
     
  • Pétrole WTI

    45,21
    -0,13 (-0,29 %)
     
  • DAX

    13 347,57
    +56,41 (+0,42 %)
     
  • FTSE 100

    6 310,23
    +44,04 (+0,70 %)
     
  • Nasdaq

    12 198,74
    -7,11 (-0,06 %)
     
  • S&P 500

    3 621,63
    -16,72 (-0,46 %)
     
  • Nikkei 225

    26 787,54
    +353,92 (+1,34 %)
     
  • HANG SENG

    26 567,68
    +226,19 (+0,86 %)
     
  • GBP/USD

    1,3393
    +0,0062 (+0,46 %)
     

Près d'1 Français sur 3 fait des achats sur Amazon dans l'année

·2 min de lecture

Depuis l'annonce d'un reconfinement, c'est la cacophonie dans le secteur de commerce, notamment pour comprendre quels produits sont considérés comme "non-essentiels" et donc interdits à la vente. Au milieu de ces divergences, un seul acteur semble faire l'unanimité, mais contre lui : Amazon. Déjà dans le viseur des associations de défense de l'environnement, le géant américain est en train de devenir l'épouvantail numéro un des commerces fermés pour tenter d'endiguer l'épidémie de Covid-19. Mais quel est son poids réel dans l'économie française ? Le secrétaire d'État au numérique, Cédric O, a "rappelé" dimanche qu'Amazon "ne représente que 20% du e-commerce en France", et que la progression des ventes en ligne profitait aussi à des entreprises françaises, la Fnac, CDiscount, Veepee, Mirakl ou ManoMano.

Amazon est quand même "l'acteur le plus important" des ventes de biens physiques en ligne, selon Frédéric Valette, directeur du service Distribution de Kantar, spécialiste des études de marché. "Chez Kantar, le marché du e-commerce" désigne l'achat de biens physiques, excluant donc les services type réservation de billets d'avions ou de train, précise-t-il. "Sur 12 mois glissants arrêtés à fin juin on estimait ce marché à 44,5 milliards d'euros, alimentaire compris", et "771 millions de transactions". La part d'Amazon est estimée par Kantar à 7,4 milliards d'euros, soit 16,5% de part de marché en incluant les grandes surfaces alimentaires dans l'équation. Hors grandes surfaces alimentaires, la part de marché d'Amazon est de 22%, soit peu ou prou le chiffre avancé par Cédric O.

À lire aussi — Auchan, Cdiscount, Rakuten... Ils tendent la main aux petits commerçants pour redorer leur image

La concurrence est loin derrière : Kantar estime ainsi que le volume des ventes en ligne de Leclerc, premier acteur français sur le drive, se monte à 4 milliards d'euros. Hors grandes surfaces alimentaires, le dauphin d'Amazon est CDiscount, propriété du groupe Casino, avec des ventes "de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Où acheter des masques pour enfants à moindre prix ?
Comment des supermarchés contournent l’interdiction de vendre des produits ‘non-essentiels’ en prenant des commandes sur place
Le confinement durerait plus d'un mois si l'on se base sur la récession prévue par le gouvernement
Des employés de McDonald's malades du Covid-19 disent avoir été contraints de travailler aux États-Unis
Dans 500 drives Leclerc, la livraison de vos courses pourra bientôt se faire par votre voisin