La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 727,52
    +42,31 (+0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 182,91
    +33,85 (+0,82 %)
     
  • Dow Jones

    35 294,76
    +382,20 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 768,10
    -29,80 (-1,66 %)
     
  • BTC-EUR

    53 527,50
    +1 893,37 (+3,67 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 464,06
    +57,32 (+4,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,66
    +1,35 (+1,66 %)
     
  • DAX

    15 587,36
    +124,64 (+0,81 %)
     
  • FTSE 100

    7 234,03
    +26,32 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 897,34
    +73,91 (+0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 471,37
    +33,11 (+0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,63
    +517,70 (+1,81 %)
     
  • HANG SENG

    25 330,96
    +368,37 (+1,48 %)
     
  • GBP/USD

    1,3751
    +0,0074 (+0,54 %)
     

Pouvoir d'achat : il manque 467 euros aux Français pour boucler tranquillement leur fin de mois

·2 min de lecture
Pouvoir d'achat : il manque 467 euros aux Français pour boucler tranquillement leur fin de mois

Un Français sur deux estime que son pouvoir d’achat a fondu sur la dernière décennie.

Préoccupation majeure des Français, le pouvoir d’achat sera sans nul doute un thème central de l’élection présidentielle en 2022. Pour étayer leurs propositions, les prétendants à l’Élysée pourront s’appuyer sur le dernier baromètre du pouvoir d’achat de Cofidis, publié ce jeudi par Le Parisien. Après dix-huit mois de crise sanitaire, que nous apprend cette étude ? Tout d’abord, les Français estiment avoir besoin de 467 euros supplémentaires par mois pour vivre sans compter chaque dépense. C’est 40 euros de plus qu’en 2019, avant la crise du Covid.

À LIRE AUSSI >> Forfait mobile, internet, Spotify, Netflix… 4 conseils pour faire des économies sur vos abonnements

Un Français sur deux (50%) considère aussi que sa situation s’est détériorée sur les dix dernières années. "Ce sentiment est d’ailleurs beaucoup plus marqué chez les foyers les plus en difficulté puisque cette part monte à 59% chez les ménages modestes et 65% chez les foyers pauvres", remarque Nicolas Wallaert, PDG de Cofidis France, pour Le Parisien. Globalement, ce sentiment de déclassement est encore plus vivace dans l’esprit des plus âgés.

Un tiers des Français salue la suppression de la taxe d’habitation

Parmi les facteurs qui font penser à un grignotage du pouvoir d’achat, l’inflation arrive en tête. Près de trois quarts des sondés (72%) déplorent la hausse des prix de l’énergie. Dans ce contexte de forte hausse des prix de l'électricité et du gaz, l’exécutif vient d’ailleurs d’annoncer une rallonge de 100 euros pour les 5,8 millions de ménages bénéficiant du chèque énergie. L’augmentation des produits alimentaires (70%), de la santé et des assurances (56%) ainsi que l’immobilier et les loyers (51%) pèse aussi très lourd dans le budget des Français.

>> Inscrivez-vous à notre newsletter "Yahoo Pour Vous" pour recevoir toutes les infos utiles pour votre quotidien

Pour finir sur une note positive, 33% des Français citent la suppression de la taxe d’habitation comme la mesure la plus importante pour booster leur pouvoir d’achat ces dernières années.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles