La bourse ferme dans 2 h 41 min
  • CAC 40

    7 148,89
    -17,38 (-0,24 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 217,19
    -23,93 (-0,56 %)
     
  • Dow Jones

    34 053,94
    -39,02 (-0,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,0831
    -0,0080 (-0,74 %)
     
  • Gold future

    1 906,10
    -24,70 (-1,28 %)
     
  • BTC-EUR

    21 582,80
    -518,73 (-2,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    533,91
    -11,40 (-2,09 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,21
    +0,33 (+0,43 %)
     
  • DAX

    15 398,47
    -110,72 (-0,71 %)
     
  • FTSE 100

    7 851,14
    +30,98 (+0,40 %)
     
  • Nasdaq

    12 200,82
    +384,50 (+3,25 %)
     
  • S&P 500

    4 179,76
    +60,55 (+1,47 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2102
    -0,0127 (-1,04 %)
     

Poutine ordonne un cessez-le-feu en Ukraine les 6 et 7 janvier

SPUTNIK

Vladimir Poutine a ordonné jeudi à ses forces d'appliquer un cessez-le-feu en Ukraine les 6 et 7 janvier à l'occasion du Noël orthodoxe, après une demande en ce sens du patriarche Kirill, a indiqué le Kremlin.

Le président russe Vladimir Poutine a ordonné jeudi à son armée d'observer un cessez-le-feu en Ukraine à l'occasion du Noël orthodoxe les 6 et 7 janvier, la première trêve d'ampleur depuis le début de l'invasion il y a près d'un an, que Kiev a de son côté qualifiée d'"hypocrisie".

Cette annonce intervient après un appel en ce sens du patriarche orthodoxe russe Kirill, mais aussi une proposition du chef de l'Etat turc Recep Tayyip Erdogan, qui a téléphoné à M. Poutine dans la matinée. "Compte tenu de l'appel de Sa Sainteté le patriarche Kirill, je charge le ministre russe de la Défense d'introduire un régime de cessez-le-feu sur toute la ligne de contact entre les parties en Ukraine à partir de 12H00 le 6 janvier de cette année jusqu'à 24H00 le 7 janvier", a dit le président russe, cité dans un communiqué du Kremlin.

Lire aussiRussie : Poutine présente de nouveaux navires et vante sa flotte

Il a en outre appelé les forces ukrainiennes à respecter cette trêve afin de donner la possibilité aux orthodoxes, la confession majoritaire en Ukraine comme en Russie, d'"assister aux offices la veille de Noël, ainsi que le jour de la Nativité du Christ". Ce cessez-le-feu constitue la première trêve à caractère général depuis le début de la guerre, seuls des accords locaux ayant été jusqu'alors conclus comme par exemple pour l'évacuation des civils de l'usine Azovstal à Marioupol (sud-est) en avril. "La Russie doit quitter les territoires occupés, c'est alors seulement qu'il y aura une "trêve temporaire". Gardez votre hypocrisie", a réagi sur Twitter le conseiller de la présidence ukrainienne Mykhaïlo Podoliak.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

La Turquie en médiatrice ?

Dans sa conver[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi