Publicité
Marchés français ouverture 7 h 32 min
  • Dow Jones

    38 441,54
    -411,32 (-1,06 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,58
    -99,30 (-0,58 %)
     
  • Nikkei 225

    38 556,87
    -298,50 (-0,77 %)
     
  • EUR/USD

    1,0803
    -0,0005 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    18 477,01
    -344,15 (-1,83 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 620,16
    -685,32 (-1,08 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 454,91
    -29,78 (-2,01 %)
     
  • S&P 500

    5 266,95
    -39,09 (-0,74 %)
     

Avec Vladimir Poutine, faut-il s’attendre à une guerre «longue» contre l'Occident ?

Pixabay

Le timing semble à première vue surprenant. Alors que la Russie vient de lancer une nouvelle offensive sur la ville ukrainienne de Kharkiv, le remaniement gouvernemental orchestré dimanche 12 mai par Vladimir Poutine – chose rare au Kremlin – a surpris de nombreux spécialistes. Moins d'une semaine après sa réinvestiture, le président russe a choisi de remplacer son ministre de la Défense Sergueï Choïgou, en poste depuis 12 ans, qui devient secrétaire du Conseil de sécurité russe. Il est remplacé par Andreï Belooussov, économiste de formation, sans expérience militaire.

Fin 2022, il apparaissait que, du fait des piètres performances militaires de la Russie, de la remarquable résistance ukrainienne et de la forte mobilisation des Occidentaux aux côtés de Kiev, la guerre en Ukraine pourrait tourner au fiasco pour la Russie. Depuis, les forces armées du pays se sont ressaisies en main. Elles sont repassées à l'attaque en lançant leur plus grande offensive depuis la tentative de prendre Kiev en mars 2022.

Selon nos confrères du Grand Continent Andreï Belooussov est l’un des architectes principaux de la doctrine économique russe contemporaine. Malgré son manque d’expérience militaire, le technocrate est lié à plusieurs projets de l’industrie de la défense. Il est connu pour favoriser l’optimisation de l’innovation technologique et de la production de l’industrie de défense. Selon nos confrères, «l’une des tâches de Belooussov sera de dissiper les désaccords entre les militaires et les (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

JO 2024 : faut-il craindre une prolifération de rats pendant l’été ?
Agents pénitentiaires : l'intersyndicale appelle à une journée «prisons mortes» partout en France
JO 2024 : tourisme, construction… les Jeux vont rapporter gros à la région parisienne
Transport aérien : comment les avions résistent-ils à la foudre ?
Davantage de travaux éligibles à MaPrimeRénov’, les contours du futur congé de naissance… L'actu éco du jour en 120 secondes