La bourse ferme dans 4 h 31 min
  • CAC 40

    6 001,68
    +207,53 (+3,58 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 461,85
    +119,68 (+3,58 %)
     
  • Dow Jones

    29 490,89
    +765,38 (+2,66 %)
     
  • EUR/USD

    0,9897
    +0,0070 (+0,71 %)
     
  • Gold future

    1 718,40
    +16,40 (+0,96 %)
     
  • BTC-EUR

    20 201,45
    +641,50 (+3,28 %)
     
  • CMC Crypto 200

    454,22
    +18,86 (+4,33 %)
     
  • Pétrole WTI

    84,24
    +0,61 (+0,73 %)
     
  • DAX

    12 591,49
    +382,01 (+3,13 %)
     
  • FTSE 100

    7 054,45
    +145,69 (+2,11 %)
     
  • Nasdaq

    10 815,43
    +239,82 (+2,27 %)
     
  • S&P 500

    3 678,43
    +92,81 (+2,59 %)
     
  • Nikkei 225

    26 992,21
    +776,42 (+2,96 %)
     
  • HANG SENG

    17 079,51
    -143,32 (-0,83 %)
     
  • GBP/USD

    1,1350
    +0,0031 (+0,27 %)
     

Poussée des salaires dans le secteur privé

Thomas COEX / AFP

L'indice du salaire mensuel de base (SMB) dans le privé a augmenté de 1% au deuxième trimestre 2022, soit moins que le coût de la vie, selon des données provisoires publiées vendredi par le ministère du Travail.

L'indice du (SMB) dans le privé a augmenté de 1% au deuxième trimestre 2022, selon des données provisoires publiées ce vendredi 12 août par le ministère du Travail.

Le SMB, mesuré dans les entreprises privées (hors agriculture) de 10 salariés et plus, représente le salaire brut, c'est-à-dire avant la déduction des cotisations sociales et le versement des prestations sociales. Il ne prend en compte ni les primes, ni les heures supplémentaires.

Sur un an, de 3,0%, après une hausse de 2,3% au trimestre précédent, selon la Dares, le service de statistiques du ministère.

Mais "ces évolutions doivent être mises en regard de l'inflation", rappelle l'organisme dans un communiqué.

Des chiffres à rapporter à l'inflation

Le coût de la vie a en effet augmenté de 6,1% depuis juillet 2021, selon les chiffres définitifs de l'Insee publiés vendredi, soit le niveau d'inflation le plus élevé depuis juillet 1985.

Le salaire mensuel de base, rapporté à l'inflation et en euros constants, a ainsi diminué de 3,1% sur un an.

Par rapport au premier trimestre 2022, le salaire mensuel de base a augmenté de 1,3% pour les employés (+3,7% sur un an), de 1,2% pour les ouvriers (+3,3%), de 0,8% pour les professions intermédiaires (+2,4%) et de 0,7% pour les cadres (+2,3%).

(Avec AFP)

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi