Marchés français ouverture 4 h 27 min
  • Dow Jones

    31 176,01
    -12,39 (-0,04 %)
     
  • Nasdaq

    13 530,92
    +73,67 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    28 646,99
    -109,87 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,2176
    +0,0003 (+0,02 %)
     
  • HANG SENG

    29 502,26
    -425,50 (-1,42 %)
     
  • BTC-EUR

    25 084,20
    +577,27 (+2,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    604,23
    -75,68 (-11,13 %)
     
  • S&P 500

    3 853,07
    +1,22 (+0,03 %)
     

Et pourtant elles tournent: Quand Arte donne de la visibilité aux femmes réalisatrices

·2 min de lecture

Avec le lancement de son concours "Et pourtant elles tournent", la chaîne franco-allemande Arte donne de la visibilité aux femmes réalisatrices.

Dans le cadre de son concours "Et pourtant elles tournent", lance un appel à destination de toutes les femmes réalisatrices âgées de plus de 18 ans résidant en France. Les candidates ont jusqu’au 15 mars pour envoyer un film documentaire autour du thème "Besoin de personne", dont la durée devra obligatoirement être comprise entre 7 et 12 minutes maximum. "Afin qu’elles puissent raconter le monde à leur manière, sans forcément être circonscrites aux sujets ou aux problématiques féminines, Arte souhaite, avec ce concours, et en complément de son engagement à une plus grande mixité des regards, ouvrir le champ à des formes documentaires différentes", précise la chaîne.

Le monde du cinéma français reste en effet très viril malgré la hausse récente des créations féminines. En 2019, 78 films ont été réalisés ou coréalisés par des femmes, soit une augmentation de 50% par rapport à 2010 (+26 films), selon . En dix ans, la part de films réalisés ou coréalisés par des femmes a augmenté à près de 26% total en 2019 contre moins de 20% en 2010, ce qui reste encore faible. Et il existe des écarts persistants de devis. Selon cette même étude, le devis moyen des films d’initiative française réalisés par des femmes (2,56 millions d'euros en 2019) est en effet moins élevé que celui des films réalisés par des hommes (-40 %). Sur la période 2010-2019, le devis moyen des films réalisés par des femmes baisse de -31%, contre -28% pour les films réalisés par des hommes. En revanche, entre 2010 et 2019, la part de documentaires d’initiative française réalisés ou coréalisés par des femmes augmente fortement à 45% en 2019 contre 27% en 2010. Et la part de films de fiction réalisés ou coréalisés par des femmes reste relativement stable entre 2010 (21%) et 2019 (22%).

Lire aussi

Un contrat de développement avec Arte

Pour Elodie Font, chargée de programmes au sein de l’Unité Société et Culture d’Arte France en charge de ce concours, "Et pourtant elles tournent" vient mettre en lumière des fe[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi