La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 742,25
    -11,72 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 977,90
    -6,60 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 429,88
    +34,87 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,0531
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    1 811,40
    -3,80 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    16 085,96
    -121,23 (-0,75 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,33
    +2,91 (+0,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,34
    -0,88 (-1,08 %)
     
  • DAX

    14 529,39
    +39,09 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 556,23
    -2,26 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 461,50
    -20,95 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 071,70
    -4,87 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2296
    +0,0040 (+0,33 %)
     

Poursuivis par la police, ils jettent 13 000 euros par les fenêtres de leur voiture

Pixabay

Deux hommes, qui ont refusé de se plier à un contrôle de police à Toulouse, ont pris la fuite après s'être débarrassés de deux liasses de billets. Ils ont rapidement été appréhendés.

Ce nouveau refus d'obtempérer a pris une tournure étonnante. Comme le relate La Dépêche, dimanche 23 octobre, à Toulouse, un équipage de police a pris en chasse un véhicule, qui tentait d'éviter un contrôle, dans le secteur de Rangueil. Mais quelques minutes après avoir pris la fuite, la voiture s'est brusquement arrêtée. Les deux occupants sont alors sortis, avant de se mettre à courir. Si généralement, les suspects en profitent pour se débarrasser des produits stupéfiants en leur possession, ces fuyards-là se sont quant à eux délestés de liasses de billets.

Ainsi, une liasse de 10.000 euros et une seconde de 3.000 euros ont été abandonnées en route. Les forces de l'ordre ont néanmoins réussi à maitriser les deux hommes, mais non sans difficulté. Si le premier n'a opposé que peu de résistance, le second s'est rebellé, blessant deux policiers. Le premier a reçu un coup de pied, lui causant une fracture à la main. Le second a été blessé alors qu'il tentait d'embarquer le suspect. Ils se sont tous les deux vu prescrire deux et dix jours d'interruption totale de travail, détaille le quotidien régional.

Âgés de 32 et 50 ans, les deux fuyards ont été placés en garde à vue. Lors des perquisitions, les policiers ont également découvert 1.150 euros en liquide, poursuit La Dépêche. Le plus jeune des suspects a été libéré à l'issue de la garde à vue. Son acolyte, déjà bien connu de la justice, comparaîtrait devant le tribunal correctionnel, notamment pour non-justification de ressources. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Des conditions d’accès au chômage plus strictes, les aides anti-inflation pour alléger vos factures… Le flash éco du jour
Budget de la Sécu : Elisabeth Borne actionne pour la troisième fois le 49.3
Des avancées notables pour les professeurs contractuels
Aides ciblées contre l’inflation, réforme des retraites, immigration… ce qu'il faut retenir de l'intervention d'Emmanuel Macron
Bronchiolite : les urgences pédiatriques de Monaco prises d'assaut par des parents français

VIDÉO - Nicolas, policier : "J’étais à bout et c’est difficile d’en parler"