La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 765,52
    -30,23 (-0,44 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 080,15
    -27,87 (-0,68 %)
     
  • Dow Jones

    34 580,08
    -59,71 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,1317
    +0,0012 (+0,10 %)
     
  • Gold future

    1 782,10
    +21,40 (+1,22 %)
     
  • BTC-EUR

    43 249,29
    -4 686,63 (-9,78 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 367,14
    -74,62 (-5,18 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,22
    -0,28 (-0,42 %)
     
  • DAX

    15 169,98
    -93,13 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 122,32
    -6,89 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 085,47
    -295,85 (-1,92 %)
     
  • S&P 500

    4 538,43
    -38,67 (-0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    28 029,57
    +276,20 (+1,00 %)
     
  • HANG SENG

    23 766,69
    -22,24 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3235
    -0,0067 (-0,50 %)
     

Mais pourquoi les voitures sont-elles toujours plus lourdes?

·2 min de lecture

D'où ça sort? L'écologiste Sandrine Rousseau a mis en cause le poids des voitures particulières, toujours plus lourdes selon elle. Ce faisant, la candidate malheureuse à la primaire d'Europe Ecologie-Les Verts pointe une véritable dérive de l'industrie automobile.

«Il nous faut modifier vraiment le poids des voitures. Aujourd’hui, on est dans une fuite en avant, avec des SUV par exemple qui pèsent jusqu’à 3 ou 4 tonnes pour les plus lourds.» - Sandrine Rousseau, présidente du conseil politique du candidat EELV Yannick Jadot, sur franceinfo, dimanche 24 mars.

Les véhicules particuliers qui «pèsent jusqu'à 3 ou 4 tonnes» sont très rares. En 2020, en France, aucun n'a d'ailleurs été immatriculé, si l'on en croit les données de l'Agence européenne pour l'environnement. Les pires mastodontes imaginés par l'industrie automobile, tels que les SUV de Bentley et de Rolls-Royce se «contentent» de dépasser les 2,5 tonnes... soit tout de même l'équivalent de trois Renault Twingo de première génération! Mais si ces voitures ultra-luxueuses sont très rares, la «fuite en avant» que décrit l'écologiste Sandrine Rousseau n'en est pas moins une réalité.

Selon les données de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), la masse moyenne des véhicules pondérée par leurs ventes a augmenté de manière presque continuelle au cours des 30 dernières années. Or, plus de poids à déplacer implique plus d'énergie et bien souvent, plus d'émissions de CO2.

Loading...

Le léger décrochage amorcé en 2020 pour les véhicules diesel et essence est peut-être lié l'effondrement du marché automobile l'an passé, explique-t-on à l'Ademe, où l'on note un recul des véhicules de luxe. En outre, les données de l'Ademe ne prennent pas en compte les véhicules électriques et hybrides, qui ont enregistré de belles progressions en 2020, notamment sur les modèles de voitures les plus chers (et donc les plus lourds), ce qui peut déformer les résultats affichés. La tendance historique, en revanche, est claire(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles