La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    41 075,25
    -723,38 (-1,73 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

Pourquoi une vis avait été placée volontairement dans un sachet Haribo

·1 min de lecture

C'est une bien désagréable surprise qu'a découverte une habitante de Joinville-le-Pont (Val-de-Marne) dans son paquet de Haribo. Comme le relate Le Parisien, le 29 août dernier, la jeune femme, qui venait de s'acheter un sachet de Croco dans un magasin Franprix, est tombée sur un os, ou plutôt un bout de bois avec une vis incrustée.

Choquée par cette découverte, elle contacte alors le service consommateur du confiseur, qui prend cet incident très au sérieux. Une enquête est alors ouverte. Grâce au paquet d'origine de bonbons où figure un numéro de lot, Haribo parvient à retracer tout son cheminement. "Des équipements tels que des trieurs optiques et des détecteurs de métaux sont en place sur nos lignes de production afin d’écarter les corps étrangers de nos produits. Ces équipements sont contrôlés quotidiennement et chaque vérification est documentée. De fait, la probabilité d’une telle anomalie est extrêmement faible", explique-t-on du côté de l'entreprise.

>> A lire aussi - Rendre la monnaie en bonbons : ce coup de pub qui fait scandale en Argentine

Après vérification, il s'agissait d'"un sachet test contenant une barrette de contrôle". Il aurait donc dû être retiré de la chaîne de production. Le bout de bois contenant une vis avait donc été placé volontaire dans le paquet afin de vérifier l’efficacité des appareils censés détecter les anomalies. "L’hypothèse la plus probable est que le sachet test a été remis par erreur sur la ligne de production", explique Haribo, cité par (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

SNCF : les cheminots réclament une hausse des salaires
Les actions du Japon dopées par une économie Suga free : le conseil Bourse du jour
Vivendi s'engage dans la dernière ligne droite de l'IPO de sa pépite UMG
Albert II de Monaco devient le premier chef d'Etat à voler sur un avion électrique
Boeing s’attend à un marché des avions plus grand que prévu

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles