La bourse ferme dans 8 h 30 min
  • CAC 40

    6 675,90
    +63,14 (+0,95 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 116,62
    +27,32 (+0,67 %)
     
  • Dow Jones

    34 838,16
    -97,31 (-0,28 %)
     
  • EUR/USD

    1,1878
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • Gold future

    1 811,80
    -10,40 (-0,57 %)
     
  • BTC-EUR

    32 355,71
    -1 833,53 (-5,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    932,32
    -28,57 (-2,97 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,09
    -0,17 (-0,24 %)
     
  • DAX

    15 568,73
    +24,34 (+0,16 %)
     
  • FTSE 100

    7 081,72
    0,00 (0,00 %)
     
  • Nasdaq

    14 681,07
    +8,39 (+0,06 %)
     
  • S&P 500

    4 387,16
    -8,10 (-0,18 %)
     
  • Nikkei 225

    27 641,83
    -139,19 (-0,50 %)
     
  • HANG SENG

    26 117,43
    -118,37 (-0,45 %)
     
  • GBP/USD

    1,3899
    +0,0015 (+0,11 %)
     

Pourquoi Toyota boude les JO de Tokyo

·2 min de lecture

Non content d'annuler la diffusion de leurs spots publicitaires, les dirigeants de Toyota ont décidé de boycotter la cérémonie d'ouverture. Ce faisant, le premier constructeur mondial se range à l'opinion des deux-tiers des Japonais, qui estiment que ces jeux ne pourront pas se dérouler dans des conditions sanitaires satisfaisantes.

A quatre jours de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques, l'inquiétude grandit à Tokyo. Comme si la sévérité des mesures sanitaires, la lourdeur de l'organisation des épreuves à huis clos et les cas de contamination ne suffisaient pas à plomber l'ambiance de ces jeux, déjà reportés d'un an, on apprenait lundi 19 juillet que Toyota Motor Corporation (premier constructeur d'automobiles au monde et sponsor d'envergure des J.O.) n'enverrait aucun de ses représentants à la cérémonie d'ouverture. Plus frappant encore, le groupe industriel confirme qu'il renonce à diffuser les publicités liées à l'évènement.

Raison invoquée ? La défiance que suscitent les jeux olympiques auprès des Japonais, dont deux-tiers (68 %, précisément) estiment qu'ils ne pourront pas se dérouler dans des conditions sanitaires satisfaisantes. Selon un sondage publié lundi par le journal Asahi, une majorité de Japonais (55 %) se disent carrément hostiles à la tenue des Jeux. En ces conditions, on comprend mieux la réticence des dirigeants de Toyota à associer plus longtemps leur marque à une manifestation sportive devenue si impopulaire.

Toyota soutient les Jeux olympiques sur le long terme — pas juste ceux de Tokyo

Lundi, le directeur de la communication de Toyota, Jun Nagata, a déclaré à la presse que le maintien des Jeux olympiques de Tokyo était devenu quelque chose de "difficile à comprendre" pour la population japonaise. "Il est exact que Toyota n'assistera pas à la cérémonie d'ouverture et que la décision a été prise en prenant en compte différents facteurs, dont l'absence de spectateurs", a déclaré une porte-parole du constructeur. "Nous ne diffuserons pas de spots publicitaires liés aux Jeux au Japon", a-t-elle ajouté en nuançant la portée de cette décision. "Dès le début, il n'a jamais été question de diffuser au Japon [ces publicités] faisant la promotion de produits du groupe", a-t-elle expliqué à l'AFP.

De fait, la campagne internationale de communication de Toyota intitulée "Star[...]

Lire la suite sur challenges.fr

Sans spectateurs, les Jeux Olympiques de Tokyo deviennent des Jeux digitauxLa flamme olympique à Tokyo pour un relais sans publicLes Jeux Olympiques de Tokyo se dérouleront sans publicGrand Paris: la ligne 16 ne sera pas prête pour les JO 2024Qui est Brigitte Henriques, première femme élue à la présidence du Comité olympique français (CNOSF)?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles