Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 628,57
    -42,77 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 907,30
    -40,43 (-0,82 %)
     
  • Dow Jones

    39 150,33
    +15,57 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,0697
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • Gold future

    2 334,70
    -34,30 (-1,45 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 095,07
    +549,28 (+0,92 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 347,35
    -12,98 (-0,95 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,59
    -0,70 (-0,86 %)
     
  • DAX

    18 163,52
    -90,66 (-0,50 %)
     
  • FTSE 100

    8 237,72
    -34,74 (-0,42 %)
     
  • Nasdaq

    17 689,36
    -32,23 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 464,62
    -8,55 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,55 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,80 (-1,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2645
    -0,0015 (-0,12 %)
     

Voitures électriques : bientôt une nouvelle taxe ?

La nouvelle réforme adoptée par le gouvernement Biden visant à largement subventionner la voiture électrique et tout son éco-système devrait permettre aux États-Unis d'entamer en profondeur leur transition énergétique dans le domaine de l'automobile.

Mais avant cette réforme, les ventes de voitures électriques aux États-Unis restent assez marginales, à l'exception de quelques États, comme la Californie, très en avance dans ce domaine, notamment parce que la région est l'une des plus touchées par des évènements désastreux causés, en partie, par le dérèglement du climatique.

Si la réforme du gouvernement Biden, qui inclue notamment une remise de 7 500 dollars pour l’achat d’un véhicule électrique fabriqué sur le sol américain, devrait bientôt entrer en vigueur (avec quelques changements, nous y reviendrons plus bas), certains États semblent aller à l'encontre de cette politique, à l'image du Texas, qui vient d'adopter un texte pour le moins étonnant.

Une taxe sur les voitures électriques dans la "patrie" d'Elon Musk

Il ne manque que la signature du gouverneur du Texas, Greg Abbott, pour approuver une taxe annuelle de 200 dollars (environ 182 euros au taux de change actuel) pour tous les propriétaires de voitures électriques. La raison ? Le Texas craint de perdre un revenu annuel important provenant notamment des taxes sur le carburant.

PUBLICITÉ

Pour vous donner un petit ordre d'idée, en 2015, quelque 3,4 milliards de dollars ont été récoltés grâce à l'ajout de 20 cents par gallon (environ 3,8 litres). Cela représente aujourd'hui la quatrième source de revenus de l'État.

Cette décision, qui n'est...Lire la suite sur Autoplus