Marchés français ouverture 7 h 52 min
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,67 (+0,48 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,54 (+0,10 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,67 (+0,14 %)
     
  • EUR/USD

    1,1979
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,61 (+0,61 %)
     
  • BTC-EUR

    47 125,28
    -4 401,70 (-8,54 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,97
    +7,26 (+0,52 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     

Pourquoi Taïg Khris veut lancer un Instagram à la française

·1 min de lecture

Ancien champion de rollers Taïg Khris poursuit sa reconversion dans les métiers de la tech. Après avoir lancé il y a un an l'application "Onoff", permettant d'obtenir un deuxième numéro de téléphone, l'entrepreneur s'investit dans les réseaux sociaux. Avec "Albums", il cherche à proposer une plateforme de partage d'images, qualitative et respectueuse de la vie privée de ses utilisateurs.

>> A LIRE AUSSICinq questions pour tout comprendre à l'offensive de l'Union européenne contre les GAFA

"Des milliers de photos qu'on n'a pas envie de mettre sur Instagram parce qu'elles sont privées"

C'est un "albums collaboratifs entre potes", résume Taïg Khris. L'application permet de partager des photos en choisissant qui y a accès. "J'ai réalisé qu'on avait tous des milliers de photos et vidéos qui dormaient dans notre téléphone, qu'on n'avait pas envie de mettre sur Instagram parce que c'était des photos privées", explique-t-il. Après un séjour entre amis au ski par exemple, l'utilisateur pourra créer un album collaboratif où réunir toutes les photos du séjour, en bonne qualité et totalement sécurisées.

L'ex-champion du monde de rollers fait d'ailleurs de la protection des données l'un de ses arguments phares. "Nos photos et nos vidéos sont aujourd'hui sur des serveurs américains. Elles sont analysées, elles sont vues dans tous les sens", déplore-t-il. Une version premium de l'application devrait par la suite permettre d'accéder à un espace de stockage supérieur et une qualité d...


Lire la suite sur Europe1