Marchés français ouverture 6 h 54 min

Pourquoi le succès des boîtiers bioéthanol E85 est plus important qu’annoncé

Dans un rapport d’information repéré par nos confrères de L’argus, le sénateur Pierre Cuypers avance le chiffre de 6.000 installations de boîtiers E85 homologués en France depuis l’année dernière. Cela paraît peu quand on connaît le succès grandissant du bioéthanol en France : consommation en hausse de 88% ces 12 derniers mois, nombre de stations-service distribuant du E85 en hausse de plus de 60% depuis fin 2017. Pour Nicolas Kurtsoglou, responsable Carburant au SNPAA (Syndicat National des Producteurs d’Alcool Agricole), ce chiffre est effectivement loin de la réalité. “Environ 4.000 boîtiers sont installés chaque mois en ce moment et il devrait en avoir 20.000 d’ici la fin de l’année”, précise-t-il. Les objectifs sont encore plus élevés pour 2020 puisque le SNPAA prévoit l’installation de 40.000 à 50.000 boîtiers E85 sur le sol français.

Mais alors, pourquoi le sénateur évoque ce chiffre de 6.000 boîtiers ? Selon Alexis Landrieu, directeur général de Biomotors, le plus important fabricant de boîtiers homologués en France, il y a deux explications possibles. “Ce chiffre tient compte des véhicules dont la carte grise a été modifiée. Or, les garages effectuant la pose d’un boîtier E85 ne peuvent pas modifier la carte grise. C’est aux clients de faire les démarches sur le site de l’ANTS”. Or, beaucoup de prendraient pas la peine de la faire car cela ne présente aucun avantage financier. Sans compter que la demande en ligne peut sembler complexe pour les personnes non initiés à Internet.

>> A lire aussi - E85 : pourquoi est-il moins cher, comment en profiter ?

Pour Alexis Landrieu, le sénateur ne peut pas prendre en compte l’année 2018 car les fabricants ont reçu l’homologation des boîtiers assez tardivement. “Nous avons obtenu les agréments de l’UTAC (l’organisme en charge des homologations en France, NDLR) en juin 2018 et d’autres confrères ont dû attendre jusqu’à l’automne. On ne peut donc pas regarder les chiffres de 2018 pour en tirer des conclusions”, estime-t-il. Selon

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Wizz Air, Transavia, EasyJet... on connaît les grands gagnants de la faillite d'Aigle Azur
Aux États-Unis, le casse-tête des bouchons pour recharger sa Tesla
Un enfant ne mange pas de viande, il est exclu de la cantine
Le palmarès des objets les plus volés dans les hôtels de luxe
Le "Hot Rod" de Johnny aux enchères ce samedi