Marchés français ouverture 6 h 10 min
  • Dow Jones

    34 077,63
    -123,04 (-0,36 %)
     
  • Nasdaq

    13 914,77
    -137,58 (-0,98 %)
     
  • Nikkei 225

    29 159,65
    -525,72 (-1,77 %)
     
  • EUR/USD

    1,2048
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • HANG SENG

    29 106,15
    +136,44 (+0,47 %)
     
  • BTC-EUR

    45 507,55
    -1 685,18 (-3,57 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 224,62
    -74,34 (-5,72 %)
     
  • S&P 500

    4 163,26
    -22,21 (-0,53 %)
     

Pourquoi SFR annonce 1.700 départs volontaires

·1 min de lecture

SFR va une fois de plus tailler dans ses effectifs. L'opérateur téléphonique a indiqué mercredi après-midi vouloir se séparer, cette année, de 1.700 postes, soit plus de 10% de ses salariés, dans le cadre d'un plan de départs volontaires pour 2021. L'entreprise dit vouloir adapter son organisation pour se préparer aux défis à venir : de moins en moins de monde dans ses boutiques, le déploiement de la 5G et de la fibre, ainsi que la conquête de la clientèle d'entreprise.

Les clients vont de moins en moins en boutique

C'est une tendance de fond. Les Français vont de moins en moins dans les boutiques des opérateurs téléphoniques. La raison est simple : ils font de plus en plus de démarches en ligne, que ce soit pour acheter un abonnement de téléphone ou une box internet. SFR parle d'une baisse de fréquentation de 30% sur ces dernières années. Une baisse qui s'est encore accélérée ces derniers mois avec le Covid-19.

" On pourrait aller plus loin si les modes de consommation évoluaient encore plus vite que prévu "

Le deuxième opérateur téléphonique va donc réduire son nombre de boutiques pour atteindre 568 points de vente d'ici à la fin 2022. "On pourrait aller plus loin si les modes de consommation évoluaient encore plus vite que prévu", affirme un proche de la direction. Ce plan va entraîner environ 400 départs.

En plus de la fermeture des boutiques, SFR veut "adapter l'entreprise aux nouveaux mode de consommation". Elle va donc revoir toute son organisation pour être plus efficac...


Lire la suite sur Europe1