Marchés français ouverture 6 h 26 min
  • Dow Jones

    33 852,53
    +3,07 (+0,01 %)
     
  • Nasdaq

    10 983,78
    -65,72 (-0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    27 859,36
    -168,48 (-0,60 %)
     
  • EUR/USD

    1,0349
    +0,0014 (+0,13 %)
     
  • HANG SENG

    18 204,68
    0,00 (0,00 %)
     
  • BTC-EUR

    16 290,16
    +528,72 (+3,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    400,64
    +11,91 (+3,06 %)
     
  • S&P 500

    3 957,63
    -6,31 (-0,16 %)
     

Pourquoi le secret de Phobos, la lune de Mars, est si difficile à percer

Phobos intrigue les scientifiques depuis des siècles. Ce satellite de Mars ressemble à un astéroïde capturé, mais rien n’est sûr. L’astre a été survolé de très près avant une mission de retour d’échantillons.

Un vaisseau a frôlé Phobos, un satellite de Mars, le 23 septembre 2022. Son nom : Mars Express. Cette sonde spatiale, propulsée par l’Agence spatiale européenne il y a près de 20 ans, est passée à 83 km de la surface de l’astre étrange qui orbite autour de la planète rouge.

À la base, cet engin était uniquement destiné à survoler Mars. Son but était de se placer à 250 km d’altitude environ. Il devait prendre des images les plus détaillées possibles de la surface de la planète et de son sous-sol, grâce à un radar nommé MARSIS, et établir une carte de Mars. Mais, il y a eu quelques changements pour aller observer Phobos. Il faut dire que ce satellite de Mars intrigue par sa petite taille (moins de 30 km de diamètre) et sa surface irrégulière qui lui donne l’air d’un astéroïde perdu.

Les spécialistes se battent depuis des décennies pour savoir s’il s’agit d’un fragment de Mars éjecté lors d’un choc passé, ou d’un simple astéroïde capturé par la gravité de la planète rouge. Phobos a même été au cœur de nombreux fantasmes. Durant le 20e siècle, des théories ont émergé pour dire qu’il était creux,

[Lire la suite]