La bourse ferme dans 3 h 13 min

Pourquoi Sciences Po a choisi Mathias Vicherat comme directeur

·2 min de lecture

Enarque, membre du Siècle et sans expérience académique, Mathias Vicherat a le profil type que Sciences Po voulait éviter. C'est pourtant lui qui a été désigné pour en être le nouveau directeur, à l'issue d'une procédure où il a su "retourner" ses détracteurs. Récit d'une prise de pouvoir.

C’est l’étonnant épilogue d’un long psychodrame, qui agite Sciences Po depuis le départ de son président, Olivier Duhamel, accusé d’abus sexuel sur son beau-fils. Piégé par ses mensonges sur l’affaire, le directeur de l’école, . Depuis, le tout Paris bruissait de rumeurs sur le nom de son successeur. En interne, on attendait un universitaire réputé pour ramener la sérénité. Il n’en est rien. Le poste va finalement échoir à Mathias Vicherat. Un énarque bien connu des cercles politico-mondains, passé par la SNCF et Danone. Pire, un copain de promo d’Emmanuel Macron. De quoi nourrir les soupçons de népotisme, comme l’intéressé l’anticipait dans : "il y aura toujours les commentateurs de mauvaise foi qui, en attaquant l’Ecole, s’en prennent à ce qu’ils pensent être le système, un pouvoir élitaire qui se complairait dans la reproduction sociale et l’endogamie."

Un énarque sans expérience académique

Pour les grognards de la rue Saint-Guillaume, la cause est entendue: il est parachuté par l’Elysée, qui signe son décret de nomination. Il est vrai que les étudiants Emmanuel Macron et Mathias Vicherat étaient de vrais amis, se retrouvant en petit comité à l’Académie de la Bière, à Strasbourg. Deux stars de la promo, charismatiques et instinctifs, même si le brillant Vicherat sort dans le ventre mou du classement, après s’être pris le bec avec un préfet durant son stage. Les liens entre les deux hommes se sont toutefois distendus au fil des ans, surtout depuis que Macron s’est lancé dans l’aventure présidentielle. Vicherat n’y croit guère et n’adhère pas aux acrobaties intellectuelles du "en même temps". "Emmanuel s’en souvient et a tendance à snober Mathias, qui en a été blessé", croit savoir un ami commun.

Plus qu’un parachutage, Mathias Vicherat a su tirer profit des faiblesses de la procédure de recrutement de Sciences Po, qui se voulait pourtant professionnelle, . Las, les candidatures retenues ont déçu. "L’école a été incapable de faire émerger une personnalité académiq[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles