La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 741,15
    +64,13 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    15 226,71
    +136,51 (+0,90 %)
     
  • Nikkei 225

    28 600,41
    -204,44 (-0,71 %)
     
  • EUR/USD

    1,1614
    -0,0031 (-0,27 %)
     
  • HANG SENG

    26 132,03
    +5,10 (+0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    54 070,01
    +824,64 (+1,55 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 502,82
    +1 260,14 (+519,26 %)
     
  • S&P 500

    4 566,48
    +21,58 (+0,47 %)
     

Pourquoi les romans régionaux ont le vent en poupe

·1 min de lecture

Connaissez-vous Colette Vlérick, Annie Degroote, Éric Le Nabour ou Antonin Malroux ? Sans doute pas, sauf si vous habitez respectivement en Bretagne, dans les Hauts-de-France, en pays nantais ou en Auvergne. Car ces quatre auteurs, dont le nom demeure confidentiel sur le plan national, sont des vedettes dans leur région. Il suffit pour s’en convaincre de constater les tirages de leurs livres – qu’envieraient beaucoup de chouchous des médias ! – ou les files de lecteurs enthousiastes réclamant une dédicace dans les salons du livre régionaux. Bien des critiques parisiens seraient étonnés de découvrir cet engouement pour des écrivains que, la plupart du temps, ils ignorent !

L’éditrice Jeannine Balland est à l’origine du succès de ce genre. Dès 1976, elle crée la collection "Terres de France" réunissant des plumes de toutes les provinces et leur assurant une large audience. Elle lance ensuite, chez Calmann-Lévy, la collection "France de toujours et d’aujourd’hui", rebaptisée "Territoires" lorsqu’elle en quitte la direction à… 89 ans. "Nous publions une quinzaine de titres par an, écrits par plus de vingt auteurs, explique Lisa Liautaud, directrice actuelle de la collection. Le goût pour les histoires ancrées dans nos territoires reste toujours vivace même s’il a beaucoup évolué. La veine nostalgique, plébiscitée il y a quelques années, a fait de la place à des inspirations variées, en prise avec la réalité contemporaine, racontant la France au plus près de sa diversité."

Mais cette (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles