La bourse ferme dans 48 min
  • CAC 40

    5 578,96
    +60,41 (+1,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 525,22
    +32,68 (+0,94 %)
     
  • Dow Jones

    29 999,93
    +361,29 (+1,22 %)
     
  • EUR/USD

    1,2022
    +0,0088 (+0,73 %)
     
  • Gold future

    1 810,00
    +29,10 (+1,63 %)
     
  • BTC-EUR

    16 041,04
    -209,97 (-1,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    378,69
    -1,17 (-0,31 %)
     
  • Pétrole WTI

    44,56
    -0,78 (-1,72 %)
     
  • DAX

    13 390,91
    +99,75 (+0,75 %)
     
  • FTSE 100

    6 386,52
    +120,33 (+1,92 %)
     
  • Nasdaq

    12 292,43
    +93,69 (+0,77 %)
     
  • S&P 500

    3 665,25
    +43,62 (+1,20 %)
     
  • Nikkei 225

    26 787,54
    +353,92 (+1,34 %)
     
  • HANG SENG

    26 567,68
    +226,19 (+0,86 %)
     
  • GBP/USD

    1,3366
    +0,0034 (+0,26 %)
     

Pourquoi le reconfinement va être (encore) plus dur psychologiquement

·1 min de lecture

La crainte de nombreux Français s'est vérifiée mercredi soir, sur les coups de 20h15 : face à la progression extrêmement rapide du coronavirus, Emmanuel Macron a annoncé un reconfinement général de la population pour au moins quatre semaines, avec la possibilité de voir ces restrictions de déplacement durer plus longtemps. Quel impact ce confinement va-t-il avoir sur une société déjà marquée par le premier confinement du printemps ? Pour en discuter, Catherine Tourette-Turgis, psychologue, sociologue et professeure à Sorbonne Université, était l'invitée d'Europe 1, jeudi matin.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation jeudi 29 octobre

Selon Catherine Tourette-Turgis, six mois après la fin du premier confinement, "on a comme une rechute". "On voyait bien en septembre qu'il y avait moins d'anxiété, moins de dépressions, etc. Mais là, il faut reprendre ce traitement douloureux qui est le fait de retourner, même si les restrictions sont allégées, se confiner."

"Effet rechute"

Pourtant, il serait illusoire de penser revivre la même chose qu'au printemps, en raison de cet "effet rechute" : "Ça ne pourra pas être pareil", affirme la spécialiste. D'abord, il n'y aura peut-être pas de fêtes pour les soignants, qui sont épuisés. Les malades sont parfois blâmés sur le thème de 'Vous saviez comment il fallait se protéger'. Ça va être différent, complexe."

L'ESSENTIEL CORONAVIRUS

> Reconfinement : ce qu'il faut retenir de l'allocution d'Emmanuel Macron

> Le ...


Lire la suite sur Europe1