La bourse est fermée

Pourquoi la réforme des retraites pourrait changer la donne pour les hauts revenus

Dans le futur régime universel - s’il voit un jour le jour - tous les futurs actifs devraient cotiser pour leur retraite dans la limite d’un salaire ou d’un revenu professionnel correspondant à trois fois le plafond actuel de la Sécurité sociale, soit un peu plus de 120.000 euros par an. Les “gros” salaires supporteraient toutefois une cotisation déplafonnée de 2,81 %, calculée sur la totalité de leur rémunération - même au-delà de trois plafonds - qui ne donnerait aucun point de retraite mais servirait à l’équilibre du régime.

Mais qu’en est-il aujourd’hui ? Comment cotisent ceux qui gagnent le plus ? À la différence des assurés lambda qui cotisent sur la totalité de leur salaire ou de leur revenu professionnel, les hauts revenus ne cotisent pas toujours sur la totalité de ce qu’ils gagnent… Pour leur retraite de base, les assurés du privé ne cotisent qu’à hauteur du plafond annuel de la Sécurité sociale, soit 40.524 euros en 2019. Mais en contrepartie, tous les “hauts revenus” acquièrent les mêmes droits pour leur retraite de base. Conséquence : un cadre ou un chef d’entreprise qui gagne l’équivalent de 5 ou 10 plafonds de la Sécurité sociale aura la même retraite de base que celui qui gagne tout juste le plafond. Soit une retraite théorique égale à la moitié du plafond annuel de la Sécurité sociale, s’il a toujours cotisé à hauteur du plafond pendant ses 25 meilleures années et peut prétendre à une retraite à taux plein. En réalité, sa retraite de base se situera plutôt aux alentours de 45 % de ce plafond compte tenu des règles de revalorisation.

>> Notre service - Faites des économies en testant notre comparateur d’Assurances Santé

Les régimes complémentaires obligatoires prévoient également une limite au-delà de laquelle leurs ressortissants ne cotisent plus. Mais cette limite varie sensiblement d’un régime à l’autre. Pour les cadres supérieurs et chefs d’entreprise qui cotisent auprès de l’Agirc-Arrco, elle est fixée à 8 fois le plafond de la Sécurité sociale, soit

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Réforme des retraites : la plateforme de consultation citoyenne pourrait être lancée dès ce jeudi soir
Kinés, infirmiers, orthophonistes… : pourquoi la réforme des retraites risque de peser lourdement sur leur activité
Réforme des retraites : mauvaise nouvelle, avoir une (trop) belle carrière pourrait se retourner contre vous
Réforme des retraites : les compensations pour les fonctionnaires pourraient coûter très cher à l’État
Réforme des retraites : quels seraient les gagnants et les perdants ?