La bourse ferme dans 1 h 52 min

Pourquoi le projet de fichier des locataires peut se révéler très utile

Le président de la Fédération nationale de l’immobilier, tenant conférence de presse il y a quelques jours, a révélé qu’un fichier enregistrant les locataires en situation d’impayé de leur loyer allait voir le jour. Cette information, entre bien d’autres communiquées lors de cet événement, n’est pas passée inaperçue. Il faut dire que la période est porteuse : le député Mickaël Nogal, après avoir reçu une mission du gouvernement pour améliorer les relations entre propriétaires et locataires, a rendu un rapport remarqué portant une quarantaine de solutions. L’élu vient surtout, mardi dernier, de présenter à la presse la proposition de loi qu’il déposera dans les prochains jours sur le bureau de l’Assemblée Nationale, tendant à réconcilier bailleurs et locataires.

Le texte assigne aux administrateurs de biens de rendre neutre le lien entre les parties en conservant le dépôt de garantie, que le logement soit géré par lui ou qu’il soit autogéré par le propriétaire. Il vise aussi la généralisation par les professionnels de la gestion de la garantie contre les impayés de loyer et les dégradations, qui ne couvre aujourd’hui qu’un logement locatif sur six. Le texte choisit l’incitation plutôt que la coercition, faisant confiance aux administrateurs de biens pour accentuer ainsi leur valeur ajoutée et convaincre les deux tiers des propriétaires qui ne recourent pas à eux de leur faire déléguer la gestion. L’idée consiste également à rassurer les bailleurs en sorte qu’ils abaissent les barrières à l’entrée des locations. Enfin, le texte interdit l’exigence de cautions personnelles multiples, pratique courante dans les villes où la demande locative est très forte, qui rendent les locations encore plus difficiles d’accès.

>> Lire aussi - Immobilier : les mesures chocs d’une loi qui veut sécuriser les bailleurs et les locataires

Les observateurs ont eu tôt fait de rapprocher les deux initiatives, la proposition de loi Nogal et le projet d’un fichier éventé par la Fnaim. Alors que l’opinion

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Var : il envoie sa facture au département après avoir abîmé sa voiture sur un dos-d'âne
Démarchage téléphonique : les associations de consommateurs appellent à aller beaucoup plus loin
Le conseiller Pôle emploi qui ravit les allocataires mais agace sa direction
Bourse : la hausse des actions à Wall Street risque de caler, gare au retour de bâton
Loyers à Paris : sans encadrement, ils ont à nouveau explosé