La bourse ferme dans 4 h 46 min
  • CAC 40

    6 666,26
    -3,59 (-0,05 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 167,58
    +0,75 (+0,02 %)
     
  • Dow Jones

    35 457,31
    +198,70 (+0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,1632
    -0,0005 (-0,05 %)
     
  • Gold future

    1 779,50
    +9,00 (+0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    54 981,94
    +1 101,30 (+2,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 482,62
    +19,26 (+1,32 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,04
    -0,92 (-1,11 %)
     
  • DAX

    15 529,35
    +13,52 (+0,09 %)
     
  • FTSE 100

    7 223,10
    +5,57 (+0,08 %)
     
  • Nasdaq

    15 129,09
    +107,28 (+0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 519,63
    +33,17 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 255,55
    +40,03 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    26 136,02
    +348,81 (+1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3763
    -0,0031 (-0,22 %)
     

Voici pourquoi les prix du pétrole, du gaz et de l'électricité varient autant

·1 min de lecture

D'abord le pétrole, puis le gaz naturel et l'électricité… La hausse du prix des énergies est au premier rang de l'attention médiatique mais aussi des préoccupations du gouvernement, qui redoute un mouvement social rappelant le mauvais souvenir des Gilets jaunes. Pour les experts, cette tendance est conjoncturelle : à la chute des prix de l'énergie du printemps 2020 succède un rebond brutal, dû à la reprise rapide de l'économie après la quatrième vague de Covid. Mais cette volatilité n'a rien d'une nouveauté : côté hydrocarbures, l'économie mondiale se souvient des bouleversements des chocs et contre-chocs pétroliers depuis le début des années 1970. Côté électricité, l'Europe a été marquée par les conséquences des réformes de libéralisation du secteur dans les années 1980.

Enfin, s'annonce aujourd'hui l'impact sur les prix de la nécessaire décarbonation des systèmes énergétiques dans le contexte de la lutte contre les dérèglements climatiques. Décryptons ces différents facteurs d'instabilité pour mieux comprendre la situation actuelle.

Facteur d'instabilité n°1 : la conjoncture et les marchés des hydrocarbures

Parmi les fluctuations les plus sensibles pour les consommateurs (car très visibles à la pompe), les hydrocarbures sont instables du fait de leur dépendance au cours des marchés internationaux ; ils sont ainsi difficiles à contrôler.

Lire aussi - TRIBUNE. Gel du prix du gaz et bouclier tarifaire : "A qui profite cette mesure?"

Ces fluctuations peuvent vite devenir la bête ...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles