La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 515,75
    +105,17 (+1,64 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 808,86
    +68,55 (+1,83 %)
     
  • Dow Jones

    33 212,96
    +575,77 (+1,76 %)
     
  • EUR/USD

    1,0739
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 857,30
    +3,40 (+0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    26 914,86
    +18,55 (+0,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    625,79
    -3,71 (-0,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    115,07
    +0,98 (+0,86 %)
     
  • DAX

    14 462,19
    +230,90 (+1,62 %)
     
  • FTSE 100

    7 585,46
    +20,54 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    12 131,13
    +390,48 (+3,33 %)
     
  • S&P 500

    4 158,24
    +100,40 (+2,47 %)
     
  • Nikkei 225

    26 781,68
    +176,84 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    20 697,36
    +581,16 (+2,89 %)
     
  • GBP/USD

    1,2631
    +0,0025 (+0,20 %)
     

Pourquoi Pfizer joue la carte du Made in France

·2 min de lecture

La Big Pharma américaine, qui a annoncé investir 520 millions d'euros en France, va confier au français Novasep une partie de la production mondiale du principe actif de sa pilule anti-Covid Paxlovid.

Premier producteur de vaccins anti-Covid au monde et fort d'un carnet de commandes XXL qui dépasse les 31 milliards de dollars, Pfizer va faire ruisseler une partie de sa réussite actuelle dans l'Hexagone. La Big Pharma américaine dont la coopération avec la biotech allemande BioNTech s'est révélée prodigieuse et a généré le Comirnaty, vaccin à ARN messager contre le Covid-19 , a annoncé dimanche 16 janvier qu'elle allait investir . Cette somme fait partie de l'enveloppe de quatre milliards d'euros d'investissements étrangers - dont 800 millions pour l'industrie pharmaceutique - qui vont viser le territoire français, à l'occasion de la cinquième édition du sommet "Choose France".

Dans le détail, Pfizer, dont l’usine de Saint-Rémy-sur-Avre (Eure-et-Loir) produit son vaccin à destination des patients français depuis le mois d'avril, va confier à un autre sous-traitant pharmaceutique français, Novasep, une partie de la production mondiale du principe actif de . Ce dernier est un traitement oral qui réduirait selon l'entreprise américaine de 89% le risque d'hospitalisation ou de décès pour les patients traités dans les trois jours suivant l'apparition de symptômes. Pfizer souhaite produire jusqu'à 120 millions de boîtes de ce médicament dans le monde en 2022. En France, le site de production du Paxlovid sera à Mourenx dans les Pyrénées-Atlantiques. Novasep avait annoncé en juin dernier un projet de modernisation de ce site de fabrication de principes actifs pharmaceutiques. Un investissement de 6,1 millions d'euros sera réalisé sur trois ans, avec le soutien du plan France Relance.

"Secteur historiquement compétitif"

"Pfizer n'investit pas par hasard en France, observe un ancien cadre de Sanofi. Le secteur tricolore de la sous-traitance pharmaceutique est historiquement compétitif et il a pris depuis quelques années un virage technologique significatif." Il est toutefois à noter que la plupart de ces sous-traitants n'arborent plus le drapeau bleu-blanc-rouge mais plut[...]

Lire la suite sur challenges.fr

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles