Marchés français ouverture 2 h 32 min
  • Dow Jones

    33 876,97
    +586,89 (+1,76 %)
     
  • Nasdaq

    14 141,48
    +111,10 (+0,79 %)
     
  • Nikkei 225

    28 848,70
    +837,77 (+2,99 %)
     
  • EUR/USD

    1,1915
    -0,0010 (-0,08 %)
     
  • HANG SENG

    28 489,76
    +0,76 (+0,00 %)
     
  • BTC-EUR

    27 529,49
    -1 390,98 (-4,81 %)
     
  • CMC Crypto 200

    790,54
    -59,81 (-7,03 %)
     
  • S&P 500

    4 224,79
    +58,34 (+1,40 %)
     

Pourquoi pension de réversion et remariage ne font pas bon ménage

·1 min de lecture

Dans tous les régimes de base du privé (salariés, indépendants, professions libérales et régimes agricoles), le remariage n’a en principe aucune incidence sur le versement de la pension de réversion. Le conjoint survivant peut en bénéficier à partir de 55 ans, quelle que soit sa situation matrimoniale : autrement dit, peu importe qu’il soit déjà remarié au moment de sa demande ou non, qu’il vive seul ou en couple. Mais le versement de la pension de réversion est subordonné à une condition de ressources. Or en cas de remariage (et plus généralement de vie maritale) on tient compte des revenus du couple – donc de ceux de votre nouveau conjoint, partenaire de Pacs ou concubin – pour apprécier si vous remplissez la condition de ressources : 21.320 euros par an pour une personne seule et 34.112 euros pour un couple. Conséquence : votre pension de réversion risque d’être supprimée ou diminuée, si compte tenu des revenus de votre “nouveau ménage”, vous vous retrouvez au-dessus du plafond de ressources.

Dans les régimes complémentaires, à l’exception notable du régime complémentaire des indépendants, le remariage supprime le droit à la pension de réversion, quel que soit le niveau de vos ressources. En clair, il ne faut pas être remarié à la date de sa demande pour pouvoir percevoir une pension de l’Agirc-Arrco, de l’Ircantec et de la plupart des régimes complémentaires de professions libérales et un remariage une fois la pension liquidée entraîne sa suppression. En revanche, le fait de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Retraite : les erreurs les plus fréquentes et comment les éviter
Retraite : il sera bientôt plus facile de déclarer une erreur dans votre carrière
Retraite : dans quelle mesure relever l’âge de départ pourrait rétablir l'équilibre du régime ?
Impôt sur le revenu : n’hésitez pas à moduler votre taux lorsque vous partez à la retraite
Agirc-Arrco : en 2020, plus d’un retraité sur deux a préféré le malus au report de l’âge de départ

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles