Marchés français ouverture 6 h 31 min

Pourquoi les PDG d'EDF et de Total, Jean-Bernard Lévy et Patrick Pouyanné, ne cessent de s’écharper

est comme Donald Trump. Un homme imprévisible et fougueux. Mais quand il fait face à quelqu’un de plus hargneux et de plus déterminé que lui, il a tendance à faire machine arrière. C’est ce qui s’est passé hier, mardi 3 décembre, avec . A deux reprises, Pouyanné a tenté de tempérer son contradicteur. Polytechniciens, pères de quatre enfants, ex directeurs de cabinet d’un ministre de droite, les PDG de Total et d’EDF ont de nombreux points communs. Pour autant, il est peu probable qu’ils partent en vacances ensemble. Lorsque les deux sont réunis sur une même tribune, la tension est palpable, il y a de l’électricité dans l’air.

Pendant longtemps, et Total n’étaient pas sur les mêmes secteurs. Mais aujourd’hui avec la montée de l’enjeu climatique, s’est diversifié . Et comme le pétrolier a les poches bien pleines, son arrivée est mal vécue par l’ex monopole qui, depuis deux ans, perd environ 100.000 clients par mois. Jean-Bernard Lévy est donc sur les nerfs. Il y a deux ans l’ancien boss de Vivendi avait vivement taclé Total. "Leur filiale américaine SunPower a perdu plusieurs milliards ces dernières années. Lampiris [un électricien belge acquis en 2016 par Total, NDLR], ils l'ont acheté à un prix plus élevé que celui que nous proposions. Ils n'ont pas les synergies pour commercialiser de l'électricité. Et dans nos métiers, ce n'est pas dans la commercialisation que l'on gagne de l'argent." 

"Le monopole des électrons"

En juin dernier, invité de BFMTV, bis repetita. Lévy avait employé des termes peu amènes à l’endroit des salariés de Total: "des gens qui sont sur des métiers en attrition et qui viennent sur nos métiers." Puis il avait porté le coup de grâce : "Nous, on n’a pas besoin d’aller sur le métier des autres !" Patrick Pouyanné avait alors tweeté qu’il croyait en son cœur de métier, le pétrole et le gaz. Puis il avait directement interpellé Lévy : "Aurais-tu le monopole des électrons ?" Ces aimables échanges avaient eu lieu par médias interpos[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi