Publicité
Marchés français ouverture 8 h 6 min
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,29 (+0,01 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,79 (+1,10 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,09 (-1,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,0853
    +0,0035 (+0,33 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,76 (-1,38 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 200,72
    -481,18 (-0,76 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 487,47
    +19,37 (+1,32 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     

Pourquoi les péages sans barrière mécontentent certains automobilistes

Julien Sarboraria

Elle était présentée comme une grande avancée en fin d'année dernière : une autoroute sans péage, sur l'A79, permettant aux automobilistes de passer le péage sans s'arrêter et sans payer. Cette autoroute en "flux libre" permet aux usagers de circuler à la vitesse autorisée, sans ralentir ni s'arrêter en passant sous des portiques dotés de caméras et de capteurs qui identifieront leur véhicule. Mais aujourd'hui, à en croire l'UFC-Que Choisir, des conducteurs sont déjà mécontents de ce système après environ trois mois d'utilisation sur le tronçon de 88 kilomètres reliant Montmarault (Allier) et Digoin (Saône-et-Loire).

Pourquoi ? À cause d'une certaine opacité du système. Pour bon nombre d'automobilistes qui ont contacté l'association de consommateurs, il y a un manque criant d'information, notamment sur le fait que la route a été transformée d'une nationale à une autoroute. Il faut être "très vigilant pour comprendre que vous devrez payer plus tard", déplore une usagère. D'autres dénoncent le manque d'information concernant une possible bifurcation afin de ne pas s'acquitter du paiement sur le tronçon payant. L'autre écueil concerne les moyens de paiement. Car dans les faits, il existe plusieurs moyens de régler son passage. Le premier est de s'être procuré un badge de télépéage classique, quel qu'en soit le fournisseur.

On peut aussi payer via le site du fournisseur, à savoir aliae.com. Deux solutions : soit s'enregistrer une fois pour toutes en rentrant son numéro d'immatriculation (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les voitures électriques surfacturées par les sociétés de leasing ?
Carburants : les prix du diesel et de l'essence à la baisse
Les atouts des voitures électriques chinoises pour s'imposer en Europe
Voiture électrique "à cent euros" : les réservations ouvriront fin 2023
Sans voiture, elle a déjà pourtant reçu 10.000 euros de PV à régler