Marchés français ouverture 5 h 50 min
  • Dow Jones

    30 273,87
    -42,45 (-0,14 %)
     
  • Nasdaq

    11 148,64
    -27,77 (-0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 342,65
    +222,12 (+0,82 %)
     
  • EUR/USD

    0,9917
    +0,0032 (+0,33 %)
     
  • HANG SENG

    18 087,97
    +1 008,46 (+5,90 %)
     
  • BTC-EUR

    20 475,18
    -44,12 (-0,22 %)
     
  • CMC Crypto 200

    461,24
    +2,83 (+0,62 %)
     
  • S&P 500

    3 783,28
    -7,65 (-0,20 %)
     

Pourquoi la mission Artemis pourrait bientôt permettre aux hommes de vivre sur la Lune

© AFP

Ce lundi après-midi, la fusée la plus puissante du monde va décoller pour une mission de 42 jours autour de la Lune. L'objectif des Américains serait d'y établir une présence permanente et d'utiliser le satellite naturel comme terrain d'essai des technologies qui permettront bientôt d'aller sur Mars.

Direction la Lune. Ce lundi après-midi, à 14h30, la plus puissante fusée du monde va décoller pour une mission de 42 jours autour de notre satellite naturel. 50 ans après Apollo, voilà Artemis qui décollera de Cap Canaveral, en Floride, sous la houlette de la NASA. Ce sont en revanche les Européens qui ont conçu la capsule Orion. Premiers tests immédiats. L'objectif est dans quelques années de faire vivre et de travailler des femmes et des hommes sur la Lune. Les Américains veulent établir une présence permanente sur place et utiliser la Lune comme terrain d'essai des technologies qui serviront plus tard à aller sur Mars.

Répétition générale

La capsule Orion va faire le tour de la Lune avant un retour sur Terre dans 42 jours. Aujourd'hui, pas d'astronaute à bord, uniquement trois mannequins. C'est une répétition générale pour tester tout le matériel, en particulier les 33 moteurs.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

"Sur la trajectoire de la Lune, il y aura des tests du moteur principal et puis il y aura toutes les poussées pour revenir vers la Terre. Pour les missions avec équipage, ce seront des missions plus courtes. Ce ne seront pas des missions de 42 jours. Les ressources pour les astronautes dans la capsule sont pour une mission d'un peu plus d'une vingtaine de jours", explique Philippe Deleau, chargé du projet Orion à l'Agence spatiale européenne.

Le premier atterrissage des humains sur le sol lunaire est prévu en 2025.

...
Lire la suite sur Europe1

VIDÉO - Mission Artémis 1 : les Etats-Unis de nouveau à la conquête de la Lune