La bourse ferme dans 7 h 27 min
  • CAC 40

    6 250,10
    +15,96 (+0,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 005,78
    +12,35 (+0,31 %)
     
  • Dow Jones

    34 035,99
    +305,10 (+0,90 %)
     
  • EUR/USD

    1,1992
    +0,0016 (+0,13 %)
     
  • Gold future

    1 763,10
    -3,70 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    51 388,06
    -1 680,49 (-3,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 368,94
    -12,00 (-0,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,73
    +0,27 (+0,43 %)
     
  • DAX

    15 330,37
    +75,04 (+0,49 %)
     
  • FTSE 100

    7 015,10
    +31,60 (+0,45 %)
     
  • Nasdaq

    14 038,76
    +180,92 (+1,31 %)
     
  • S&P 500

    4 170,42
    +45,76 (+1,11 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,68 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    29 005,07
    +211,93 (+0,74 %)
     
  • GBP/USD

    1,3753
    -0,0032 (-0,23 %)
     

Pourquoi cette mère a expliqué à ses cinq filles que la virginité n'existait pas

·2 min de lecture

Dans une vidéo TikTok, l'autrice américaine Cayce LaCorte dissèque le principe de virginité à ses filles, qu'elle qualifie de "concept patriarcal utilisé pour contrôler les femmes et qui ne sert à rien". Une séquence nécessaire devenue virale.

Les images ont été aimées plus de 510 000 de fois sur TikTok. Dedans, l'autrice américaine Cayce LaCorte aborde le sujet de la virginité. Ou plutôt, elle décortique et dénonce ce qu'elle considère comme un "concept patriarcal utilisé pour contrôler les femmes et qui ne sert à rien, si ce n'est à faire en sorte que les femmes se sentent mal dans leur peau". Face caméra, elle poursuit, indignée : "Ce n'est pas parce qu'un type vous enfonce son pénis au hasard à un moment donné de votre vie que cela change votre valeur, cela ne change pas qui vous êtes, c'est juste arrivé".

Si nombreux·ses l'applaudissent, d'autres s'inquiètent qu'un tel discours rendent les enfants plus enclin·e·s à la "promiscuité". La mère de cinq filles - auprès de qui elle déconstruit aussi cet enseignement sexiste - répond alors en taclant toute la pression qui règne autour de la sacro-sainte "première fois" : "Le sexe est important. C'est une question importante. Cela devrait toujours l'être. Ça n'a rien à voir avec votre première fois... c'est juste ridicule. Tout le concept est ridicule." Une prise de parole décomplexante et déculpabilisante.

"Je veux changer la façon dont nous discutons de la sexualité"

Dans une interview pour le quotidien Metro UK, elle développe davantage sa pensée, et ce qui lui fait dire qu'il faut venir à bout de ce terme destructeur. "Je pense que le concept de virginité dans son ensemble retient tant de gens. Ils s'inquiètent de la façon dont ils vont la perdre, des personnes avec qui ils l'ont déjà perdue, ou de ce que cela signifie pour eux en tant que personne. En gros, tout cela sert à nous contrôler et à contrôler la façon dont nous voyons les autres. Les hommes sont intimidés parce qu'ils sont vierges, les femmes sont rejetées parce qu'elles ne sont pas vierges, et au final, personne ne gagne."

Elle insiste sur un point qu'elle estime essentiel : l'aspect très manichéen avec lequel la société aborde le sexe et par...                             

Lire la suite sur le site Terrafemina 

Ce contenu peut également vous intéresser :

5 conseils pour être (enfin) prise au sérieux au travail
8 tactiques pour (enfin) dormir avec un homme qui ronfle
Transformer des yeux marrons en yeux bleus ? C'est maintenant possible
Grands-parents : ces 18 étapes qui vous ont filé un coup de vieux
10 mannequins différents qui font du bien à la mode