La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 495,83
    -61,57 (-0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 730,32
    -47,06 (-1,25 %)
     
  • Dow Jones

    33 706,74
    -292,30 (-0,86 %)
     
  • EUR/USD

    1,0039
    -0,0053 (-0,52 %)
     
  • Gold future

    1 760,30
    -10,90 (-0,62 %)
     
  • BTC-EUR

    21 107,29
    -1 791,03 (-7,82 %)
     
  • CMC Crypto 200

    504,88
    -36,72 (-6,78 %)
     
  • Pétrole WTI

    89,91
    -0,59 (-0,65 %)
     
  • DAX

    13 544,52
    -152,89 (-1,12 %)
     
  • FTSE 100

    7 550,37
    +8,52 (+0,11 %)
     
  • Nasdaq

    12 705,21
    -260,13 (-2,01 %)
     
  • S&P 500

    4 228,48
    -55,26 (-1,29 %)
     
  • Nikkei 225

    28 930,33
    -11,81 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    19 773,03
    +9,12 (+0,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,1823
    -0,0109 (-0,92 %)
     

Pourquoi l'opposition et des associations réclament la mise sous tutelle de Paris

·1 min de lecture

La Ville de Paris va-t-elle bientôt être mise sous tutelle ? Face à une dette de 7 milliards d’euros, L’Union parisienne, Rouler libre, le Comité Marais Paris, Sauvons notre Paris et le syndicat de VTC INV ont décidé d’engager une action en justice en ce sens. Une procédure rarissime, qui, si elle aboutissait, empêcherait Anne Hidalgo de prendre la moindre décision sans l'aval du préfet. Pour les plaignants, les nouveaux aménagements urbains et la dette parisienne sont autant de raisons d'encadrer davantage le fonctionnement de la Ville.

LIRE AUSSI - Présidentielle 2022 : Anne Hidalgo ira-t-elle jusqu'au bout ?

Dégradation du patrimoine et embellissement de la ville

La dette colossale, passée de 4,6 à plus de 7 milliards d'euros en cinq ans, a en effet poussé cinq associations citoyennes à engager une action en justice. Cette annonce intervient alors que l'Etat multiplie les signaux d'alerte et que l'opposition au Conseil de Paris demande précisément cette mise sous tutelle. Mais la démarche n'a rien de politique, assurent les plaignants, qui dénoncent également la dégradation du patrimoine et l'enlaidissement général de la ville. "Que ce soit la dégradation du patrimoine ou la gestion financière de la Ville, c'est aujourd'hui arrivé à un tel stade que cela justifie que cette ville soit mise sous tutelle", assure maître Patrick Tabet, représentant du collectif qui portera plainte début janvier.

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

Parmi les...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles