La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    41 505,20
    +369,31 (+0,90 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

Voici pourquoi l'internet mondial dépend de câbles sous-marins

·1 min de lecture

Il y a 600 ans, on traversait les océans pour venir échanger avec de nouveaux royaumes et empires. Au XXIème siècle, ce sont Google et Facebook qui ouvrent de nouvelles routes à travers les mers. Sauf qu'on ne troque plus des joyaux et des épices, on envoie des données et des terabytes. Ce mardi 16 août, les deux géants du web on présenté un nouveau projet d'installation d'un câble sous-marin de télécommunications reliant Singapour, le Japon, Guam, les Philippines, Taiwan et l'Indonésie. Baptisé "Apricot" (abricot), cette ligne de 12.000 km devrait être opérationnel en 2024 ont indiqué les deux groupes californiens dans des communiqués.

En 30 ans, une toile de câble sous-marins s'est tissée sous les océan pour répondre à la demande toujours plus massive de connexions à internet. Aujourd'hui, plus de 1,2 millions de kilomètres de câble relient les continents entre eux. Actuellement, 99 % du trafic mondial de données passent sous les eaux. La capacité totale de transport des câbles sous-marins se situe dans les térabits par seconde, alors que les satellites n'offrent généralement que 1 000 mégabits par seconde et affichent donc une latence plus élevée.

À lire aussi — Facebook se lance dans la création du 'metaverse', 'successeur de l'internet mobile'

Leur installation a pendant longtemps été réservée aux États et aux opérateurs télécom. Aujourd'hui, les maîtres du web sur les écrans comme sous la mer, c'est encore les GAFAM. Les grands déploiements de câbles sont dans leur majorité (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un nouveau logiciel de Microsoft victime d'un problème de sécurité
La consommation de champignons aiderait à lutter contre le déclin des fonctions cérébrales
Les anneaux de Saturne ont permis de définir la composition de son noyau
Le Covid-19 pourrait provoquer des troubles de l'érection, selon une étude
OnlyFans veut rassurer les travailleurs du sexe après l'interdiction de contenus explicites

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles