La bourse est fermée
  • Dow Jones

    31 874,30
    -780,29 (-2,39 %)
     
  • Nasdaq

    11 586,68
    -397,84 (-3,32 %)
     
  • Nikkei 225

    26 911,20
    +251,45 (+0,94 %)
     
  • EUR/USD

    1,0496
    -0,0059 (-0,56 %)
     
  • HANG SENG

    20 644,28
    +41,76 (+0,20 %)
     
  • BTC-EUR

    27 757,80
    -1 173,06 (-4,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    651,25
    -19,42 (-2,90 %)
     
  • S&P 500

    3 974,66
    -114,19 (-2,79 %)
     

Voici pourquoi l'inflation va se calmer dès l'an prochain

·2 min de lecture

INFOGRAPHIE - Selon les dernières prévisions du Fonds monétaire international, l'économie va continuer à croître, mais à un rythme moins soutenu. Et l'inflation, qui va flamber cette année, devrait se calmer dès 2023.

Le rendez vous des traditionnelles prévisions printanières du(FMI) était particulièrement attendu cette année. Et les observateurs n'ont pas été déçus par les par l'organisation internationale. Après le , le post-Covid, les services du Français , économiste en chef de l’institution depuis quelques mois, ont mouliné les conséquences de la .

Ralentissement mondial amplifié

"De nouvelles sanctions visant le secteur russe de l'énergie, un élargissement du conflit armé, une décélération plus marquée qu'anticipé en Chine ou encore une résurgence de la pandémie pourraient accentuer le ralentissement mondial tout en amplifiant l'inflation", explique notamment le FMI en soulignant que l'envolée des prix "menace de déclencher des troubles sociaux dans les pays émergents et en développement."

Inflation à 2% en 2023 dans la zone euro

Comme attendu, c’est l’Europe qui devrait en souffrir le plus, avec une croissance revue en baisse de 3,9% à 2,8% pour 2022, le PIB mondial n’augmentant que de 3,6% (au lieu de 4,4%). Conséquence, l’inflation qui devrait atteindre un pic de 6,7% cette année, devrait ensuite se calmer en raison du ralentissement de l’économie. Dans la et aux , elle convergerait même à un très sage taux de 2% en 2023, contre respectivement 5,3% et 7,7% cette année. A quelque chose malheur est bon.

Les trois leçons à tirer des nouvelles prévisions du FMI:

1-La conjoncture est ébranlée

Depuis 2020, l’économie mondiale est soumise à de violentes secousses. Comme il s’agit de "chocs exogènes" (pandémie, guerre… ), les prévisionnistes sont un peu perdus et les modèles s’affolent. Après la récession massive de l’activité en 2020, personne n’avait anticipé une inflation mondiale à près de 7% en 2022. Le FMI parle "d’ondes sismiques".

2-L'économie est fractionnée

La planète économique se "fragmente" - autre terme utilisé par le FMI - et les chiffres mondiaux ne sont que des moyennes. Le PIB de la Chine a progressé de 2,3% en 2020, alors que celui de l’Inde s’effondrait d[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles