La bourse ferme dans 6 h 31 min
  • CAC 40

    6 236,63
    -116,31 (-1,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 615,91
    -74,83 (-2,03 %)
     
  • Dow Jones

    31 490,07
    -1 164,52 (-3,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,0503
    +0,0037 (+0,36 %)
     
  • Gold future

    1 819,30
    +3,40 (+0,19 %)
     
  • BTC-EUR

    27 631,89
    -998,30 (-3,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    646,18
    -24,50 (-3,65 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,83
    -0,76 (-0,69 %)
     
  • DAX

    13 740,44
    -267,32 (-1,91 %)
     
  • FTSE 100

    7 277,73
    -160,36 (-2,16 %)
     
  • Nasdaq

    11 418,15
    -566,37 (-4,73 %)
     
  • S&P 500

    3 923,68
    -165,17 (-4,04 %)
     
  • Nikkei 225

    26 402,84
    -508,36 (-1,89 %)
     
  • HANG SENG

    20 120,68
    -523,60 (-2,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2395
    +0,0053 (+0,43 %)
     

Pourquoi l'hydrogène est une stratégie perdante selon Samuele Furfari

ANALYSE - Adversaire historique de l'hydrogène-énergie, l'ex-haut fonctionnaire de la Direction générale de l'énergie de la Commission européenne livre ici une analyse qui douche l'enthousiasme ambiant. Selon lui, la molécule est peu efficace.

Au cours de mes trente-six années passées à la Direction générale de l'énergie de la Commission européenne, j'ai travaillé à plusieurs reprises dans le domaine de l'hydrogène. Ainsi, lorsque la Commission européenne a présenté sa stratégie pour l'hydrogène, en juillet 2020, j'ai été profondément déçu. Car ses services ont mené des recherches approfondies sur l'hydrogène depuis le début des années 1960, recherches qui ont mis en évidence les inconvénients de l'hydrogène-énergie.

Influence allemande

Pourquoi la Commission européenne, en abandonnant ce que ses propres fonctionnaires ont appris, a-t-elle élaboré une stratégie pour l'hydrogène? , qui avait lancé sa propre stratégie en matière d'hydrogène un mois plus tôt. Après avoir investi massivement dans les énergies éolienne et solaire dans le cadre de son Energiewende (révolution énergétique), le pays est contraint de gérer un réseau électrique avec des perturbations majeures liées au caractère rédhibitoire des énergies variables et intermittentes, avec parfois des ventes à un prix négatif pour s'en débarrasser.

La grande difficulté matérielle de stocker de plus grandes quantités d'électricité pousse l'Allemagne à poursuivre son Energiewende en direction de l'énergie hydrogène. Depuis cinq ans environ, l'Allemagne finance des recherches de stockage de l'électricité en passant par l'hydrogène. Sans cela, elle restera limitée dans sa volonté de dé-carbonation, puisqu'elle refuse l'électricité nucléaire, pourtant la principale production d'électricité décarbonée dans l'UE, même malgré la profonde crise consécutive à sa trop forte dépendance énergétique à la Russie.

Un faible pouvoir calorifique

Problème, l'hydrogène ne remplace pas le gaz comme cela. Il a un pouvoir calorifique trois fois moins élevé que celui du méthane (10,8 méga joules/m³ contre 35,8). L'ajout de 20% d'hydrogène au réseau gazier réduirait le pouvoir calorifique du mélange à 30,8 MJ/m³, soit une perte de 14% . L'hydrogène est une substance chimique [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles