La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 553,86
    +9,19 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 776,81
    +19,76 (+0,53 %)
     
  • Dow Jones

    33 761,05
    +424,38 (+1,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0257
    -0,0068 (-0,66 %)
     
  • Gold future

    1 818,90
    +11,70 (+0,65 %)
     
  • BTC-EUR

    23 948,03
    -157,53 (-0,65 %)
     
  • CMC Crypto 200

    574,64
    +3,36 (+0,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    91,88
    -2,46 (-2,61 %)
     
  • DAX

    13 795,85
    +101,34 (+0,74 %)
     
  • FTSE 100

    7 500,89
    +34,98 (+0,47 %)
     
  • Nasdaq

    13 047,19
    +267,27 (+2,09 %)
     
  • S&P 500

    4 280,15
    +72,88 (+1,73 %)
     
  • Nikkei 225

    28 546,98
    +727,65 (+2,62 %)
     
  • HANG SENG

    20 175,62
    +93,19 (+0,46 %)
     
  • GBP/USD

    1,2139
    -0,0064 (-0,52 %)
     

Pourquoi l’inflation risque de rester durablement plus forte que prévu

L’inflation, c’est comme le dentifrice. Une fois sorti du tube, il lui est très difficile d’y rentrer. Alors que l'inflation sur un an ressort désormais à près de 6% en France, et même proche de 8% en Allemagne, 9% au Royaume-Uni, 10% en Espagne et même 20% dans les pays baltes, le rythme de la hausse des prix à la consommation semble proche d’un point haut, selon la plupart des économistes, qui tablent sur une prochaine décrue progressive. Pour autant, l’inflation pourrait bien rester plus forte que prévu ces prochaines années…

L’inflation à l'œuvre depuis 2021 est en partie “conjoncturelle”, relève Marc Touati, économiste et président d’ACDEFI, du fait entre autres des retombées de la guerre en Ukraine, qui “se traduiront par des tensions sur les prix jusqu’à l'automne prochain”. L’inflation a aussi été dopée par le boom de la dette publique suscité par la réponse des grandes puissances à la crise du Covid-19 et par le fonctionnement à plein régime de la planche à billets des grandes banques centrales.

“On a poursuivi l’accoutumance (à ces drogues, NDLR) trop longtemps, à tort”, dénonce l’économiste, pour qui l’inflation est devenue “incontrôlable”. Pour autant, il s’attend à “une certaine désinflation (baisse du rythme de hausse des prix à la consommation, qui ne doit pas être confondue avec la déflation, phénomène de chute des prix, NDLR)”, du fait du choc sur la consommation des ménages, qui “cassera” la croissance de l’économie.

Alors que l'Union européenne et d’autres grandes (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

M6 s'installe au capital de Miliboo dans le cadre d'un partenariat publicitaire
CAC 40 : la guerre en Ukraine et le risque de récession inquiètent, la Bourse attend l'inflation au tournant
Orpea : l'ancien patron de la SNCF, proposé à la tête du conseil d'administration
CAC 40, LVMH, TotalEnergies, Bouygues, Stellantis (Peugeot), bitcoin… au programme de Momentum cette semaine
“La zone euro est gravement menacée, quand reviendra “l’argent magique” de la BCE ?”

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles