La bourse ferme dans 1 h 42 min
  • CAC 40

    5 823,19
    +13,46 (+0,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 712,89
    +5,17 (+0,14 %)
     
  • Dow Jones

    31 428,40
    +36,88 (+0,12 %)
     
  • EUR/USD

    1,2057
    -0,0031 (-0,25 %)
     
  • Gold future

    1 710,10
    -23,50 (-1,36 %)
     
  • BTC-EUR

    42 125,01
    +1 274,01 (+3,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 015,69
    +27,59 (+2,79 %)
     
  • Pétrole WTI

    60,79
    +1,04 (+1,74 %)
     
  • DAX

    14 080,02
    +40,22 (+0,29 %)
     
  • FTSE 100

    6 647,24
    +33,49 (+0,51 %)
     
  • Nasdaq

    13 244,10
    -114,68 (-0,86 %)
     
  • S&P 500

    3 856,72
    -13,57 (-0,35 %)
     
  • Nikkei 225

    29 559,10
    +150,93 (+0,51 %)
     
  • HANG SENG

    29 880,42
    +784,56 (+2,70 %)
     
  • GBP/USD

    1,3951
    -0,0006 (-0,04 %)
     

Pourquoi Kuaishou, le Tiktok de la Chine rurale, pèse 180 milliards de dollars

·2 min de lecture

Kuaishou, application mobile chinoise de partage de vidéos et de réseautage social, a été introduite en Bourse le 4 février dernier. Quasiment inconnue hors de Chine, l’application pèse pourtant 180 milliards de dollars. Avec ses 264 millions d’utilisateurs, Kuaishou reste cependant loin derrière son rival Tiktok (800 millions d’abonnés dans le monde) et de sa version chinoise Douyin (600 millions d’adeptes en Chine).

Il s’agit de la plus importante introduction en Bourse dans le secteur de la tech depuis celle d’Uber en 2019 (8 milliards d’euros). Le groupe Kuaishou . Le cours de l’action a triplé et la valorisation totale de l’entreprise a atteint 180 milliards de dollars dans les heures qui ont suivi.

Quasiment inconnue hors de Chine, Kuaishou est une application de partage de vidéos et de réseautage social qui s’est aussi plus récemment diversifiée dans le streaming. Avec 264 millions d’abonnés, Kuaishou , derrière Douyin (600 millions d’utilisateurs chinois) qui a réussi à s’exporter à l’international sous la marque Tiktok, application la plus téléchargée dans le monde en 2019.

Le Tiktok de la Chine pauvre et rurale

Kuaishou ressemble étrangement à Tiktok , jeune et branché, Kuaishou est surtout investi par les ruraux et les travailleurs migrants qui se servent de l’application pour faire du commerce en ligne. C’est ainsi que le groupe a choisi Huang Chunsheng, un homme de cinquante ans vivant dans une petite ville du nord de la pour figurer dans ses vidéos publicitaires. "Ne soyez pas indifférents aux gens ordinaires. La technologie a offert à la majorité silencieuse l’opportunité de se faire entendre (…)", a-t-il déclaré dans une vidéo.

Autre différence majeure, Kuaishou rémunère ses utilisateurs lorsqu’ils s’inscrivent et regardent des vidéos en leur attribuant des points qui peuvent se convertir en argent (une pratique courante en Chine où les start-up dépensent des millions pour gagner des clients), même si l’application semble connaître des difficultés à rémunérer son public.

Modèle économique

Malgré un nombre croissant d’utilisateurs et des revenus qui ont dépassé les 6 milliards de dollars sur les trois premiers trimestres de 2020, en hausse de 50% par rapport à l’année précédente, Kuaishou a enregistré ces quatre dernières années des pertes cumulées d’environ 20 milliards de dollars et reste toujours distancé par son rival aux 600 millions d’adeptes.

Détenu à 2[...]

Lire la suite sur challenges.fr