La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 287,07
    +52,93 (+0,85 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 032,99
    +39,56 (+0,99 %)
     
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,68 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1980
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 777,30
    +10,50 (+0,59 %)
     
  • BTC-EUR

    51 230,46
    -867,64 (-1,67 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,97
    +7,26 (+0,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,07
    -0,39 (-0,61 %)
     
  • DAX

    15 459,75
    +204,42 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 019,53
    +36,03 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,58 (+0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,68 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,57 (+0,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,3840
    +0,0056 (+0,41 %)
     

Pourquoi la Jeep électrique s’encombre d’une boîte de vitesses

·2 min de lecture

Rares sont les voitures électriques à s’encombrer d’une boîte de vitesses, superflue au regard de la vigueur de leur moteur. Pourtant pas molle du genou, la Jeep Wrangler juge cet organe indispensable pour ne pas faillir à sa réputation.

Cette année encore, des milliers de fanatiques de la marque Jeep se rassembleront dans le désert de l'Utah durant le week-end de Pâques, à l'occasion du fameux Easter Jeep Safari. Une occasion rêvée pour le constructeur de Toledo d’exposer ses dernières réalisations au feu des critiques, les adorateurs de Jeep ayant des idées très arrêtées quant à ce que Jeep peut entreprendre sans risquer de porter atteinte à son image et à sa réputation.

Le désert présente deux inconvénients, pour la préservation de l’intégrité physique des ingénieurs de Jeep : peu d’emplacements où se cacher et une profusion de pierres à disposition immédiate des Jeepers qui leur tiendraient rigueur d’avoir osé électrifier la Wrangler Rubicon. Ce genre de conversion s’inscrit pourtant dans le sens de l’histoire, les impératifs de la lutte contre l’effet de serre s’appliquant aux constructeurs de 4x4 avec une acuité toute particulière. Plus lourdes que la moyenne et plus voraces en énergie, ces autos aimeraient se racheter une conduite aux yeux des militants écologistes.

Les écologistes auront-ils la peau du 4x4 ? Pas avant de s’être essayé à l’électrique !

D’où l’idée fort naturelle d’une Jeep Wrangler électrique — qui perd de sa superbe lorsqu’on considère la très faible probabilité de trouver un point de charge au détour d’une piste à flanc de montagne. Pour les longues virées, la Wrangler 4xe hybride rechargeable semble mieux indiquée, puisque à l’autonomie de 40 kilomètres en mode électrique s’ajoute celle offerte par plusieurs dizaines de litres d’essence.

Lire aussi

“Nos tests répétés ont prouvé que la Jeep Wrangler 4xe est capable de négocier les 35 kilomètres du Rubicon Trail en mode électrique de bout en bout, sans ménagement”, certifiait en septembre dernier Jim Morrisson, qui préside aux destinées de Jeep, en Amérique du Nord. “A condition bien évidemment de charger la batterie à bloc avant le départ. Mais pour ceux qui n’auraient pas pris cette précaution ou pour ceux qui aimeraie[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi