Marchés français ouverture 5 h 50 min
  • Dow Jones

    35 677,02
    +73,92 (+0,21 %)
     
  • Nasdaq

    15 090,20
    -125,50 (-0,82 %)
     
  • Nikkei 225

    28 553,35
    -251,50 (-0,87 %)
     
  • EUR/USD

    1,1648
    +0,0003 (+0,02 %)
     
  • HANG SENG

    26 126,93
    +109,43 (+0,42 %)
     
  • BTC-EUR

    53 130,97
    +250,48 (+0,47 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 453,34
    -49,70 (-3,31 %)
     
  • S&P 500

    4 544,90
    -4,88 (-0,11 %)
     

Pourquoi Hidalgo propose de baisser temporairement la TVA sur les carburants

·2 min de lecture

Troquant son habit de Maire de Paris, Anne Hidalgo se préoccupe de ménager le pouvoir d’achat des Français. Jouant la carte du pragmatisme, elle propose de ramener temporairement le taux de TVA de 22 % à 5,5 % sur les carburants, ce qui se traduirait par une baisse de 20 à 25 centimes le litre.

De son propre aveu, Pierre Chasseray a frôlé l’infarctus du myocarde ce mercredi matin, en entendant Anne Hidalgo, grande prêtresse du “sans-bagnole à Paris” proposer de baisser les taxes sur les carburants.

“Anne Hidalgo a compris ce qu’aucun candidat ne semble avoir compris. A savoir que la hausse des prix des carburants a de fortes incidences sur le pouvoir d’achat du Français moyen — celui qui réside loin des grandes villes et loin des transports en commun”, admet bien volontiers le délégué général de l’association 40 Millions d’Automobilistes. “Baisser les taxes, c’est super. C’est une bonne nouvelle. Mais 3 ou 4 centimes, ce n’est pas suffisant. Donc, je demande à Anne Hidalgo : quelle ampleur de baisse proposez-vous ?”

Les prix à la pompe retrouvent leur niveau d'avant la crise des Gilets jaunes

La Maire de Paris, candidate à la Présidentielle répond sans hésitation à Pierre Chasseray, qui lui fait face dans le studio de l’émission RTL Soir, ce 6 octobre : “Nous faisons face à une situation exceptionnelle, avec une hausse des prix des carburants qui nous ramène au même niveau qu’en 2018, à la veille du mouvement de protestation populaire des Gilets Jaunes. Je propose donc, en réponse à cette situation exceptionnelle et pour la durée de cette période exceptionnelle, de baisser la TVA. Je propose de ramener temporairement le taux de TVA sur les carburants de 20 % à 5,5 %.”

La candidate à la présidentielle a calculé que cette mesure se traduirait de manière concrète par une baisse des prix à la pompe de l’ordre de 20 à 25 centimes d’euro le litre. L’ampleur de cette réduction reçoit le satisfecit de la part de Pierre Chasseray : “Alors là, si la mesure devait être appliquée, je devrais dire bravo : ce serait enfin du concret.”

Lire aussi

Encore faudrait-il pouvoir financer cette mesure. “Passer de 20 % à 5,5 % de TVA, cela se traduirait par un coût pour les finances publiques autour de 8 milliards d’euros”, avance Anne Hidalgo à l’antenne de RTL. “Mais je cr[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles