La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    19 908,91
    -33,21 (-0,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2274
    +0,0013 (+0,11 %)
     

Pourquoi les Français boudent les élections législatives

AFP/Archives - Loic VENANCE

INTERVIEW - Ce premier tour des élections législatives place un nouveau record d'abstention, avec 52,5% des électeurs qui ont snobé les urnes ce dimanche 12 juin. Jean-Daniel Lévy, directeur délégué d'Harris Interactive, explique ce phénomène.

La démocratie française est-elle en danger? Ce dimanche 12 juin, plus de la moitié des électeurs français ne se sont pas déplacés pour élire leur député. Le taux de participation a atteint son plus bas avec 46,5% des électeurs inscrits. Un triste record qui interroge. Depuis 1993, le taux de participation ne cesse de décliner pour ces élections législatives. Pourquoi les Français boudent-ils autant ce scrutin? Jean-Daniel Lévy, directeur délégué Stratégies politiques et d’opinion pour Harris Interactive, se penche sur le sujet.

Challenges - Cette indifférence est-elle liée uniquement aux législatives?

Jean-Daniel Lévy - Il n'y a pas une forme de distance uniquement avec les législatives mais sur l'ensemble des élections. Quel que soit le mode de scrutin, les élections attirent de moins en moins d'électeurs, ce que nous avions déjà annoncé après la présidentielle. L'indifférence n'est pas une spécificité des législatives. On remarque que notamment les jeunes se désintéressent de la politique en général. La variable sociologique influe plus que la variable politique dans l'abstention.

Quelles sont les raisons pour lesquelles les législatives intéressent de moins en moins les Français?

Cette baisse tendancielle de la participation à ces élections depuis 1993 s'explique d'abord par une incompréhension, ou une méconnaissance du rôle du Parlement. Les missions des députés sont considérées comme floues, et les électeurs ont tendance à considérer l'Assemblée nationale comme une chambre d'enregistrement plus que comme un espace de débat et de confrontation démocratique. Le Parlement n'est plus vu comme un contre-pouvoir. Cette vision découle de l'image très jupitérienne, toute puissante, du président de la République et d'un manque d'information et d'identification du Parlement. On constate aussi que la stratégie de vouloir refaire le match de la présidentielle n'a pas fonctionné et a même participé à ce désintérêt chez les électeurs.

Comment réduire cette abstention?

[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles