Marchés français ouverture 5 h 44 min
  • Dow Jones

    33 949,01
    -207,68 (-0,61 %)
     
  • Nasdaq

    11 910,52
    -203,27 (-1,68 %)
     
  • Nikkei 225

    27 478,77
    -127,69 (-0,46 %)
     
  • EUR/USD

    1,0732
    +0,0014 (+0,13 %)
     
  • HANG SENG

    21 366,67
    +83,15 (+0,39 %)
     
  • BTC-EUR

    21 363,99
    -500,88 (-2,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    528,07
    -8,82 (-1,64 %)
     
  • S&P 500

    4 117,86
    -46,14 (-1,11 %)
     

Pourquoi il faut faire émerger la conscience environnementale des plongeurs

Vw Pics/Zuma/Réa

EDITORIAL. Les activités subaquatiques sont pratiquées par 1,2 million de Français. Une occasion en or pour surveiller l'évolution d'aires marines, inconnues du grand public même à l'heure d'Avatar 2... D'ici la COP 25 qui devrait être dédiée aux océans.

Pas de cachalot en vue dans la piscine du Salon international de la plongée, mais en s'immergeant dans les allées, le visiteur devrait localiser celui qui vous les fait aimer, et l'océan tout entier. En imitant les clics de son ami Eliot, plusieurs tonnes au compteur mais "colosse aussi léger qu'un papillon" quand il virevolte au large de l'île Maurice, le plongeur-réalisateur François Sarano a déjà fait chavirer en octobre dernier l'auditoire du festival Grand Océan, mis sur pied à la Cité de la Mer à Cherbourg par Sciences et Avenir-La Recherche avec le pôle événementiel Les Echos-Le Parisien .

L'océanographe fondateur de l'association Longitude 181, aujourd'hui parrain du Salon qui s'ouvre à Paris ce vendredi 6 janvier, compte bien harponner pareillement l'esprit des dizaines de milliers de visiteurs attendus. Objectif? Qu'ils se muent en plongeuses respectueuses et plongeurs conscients de leur environnement et deviennent "ambassadeurs-défenseurs" du monde sous-marin, inconnu de la plupart des Terriens… même à l'heure d' Avatar 2 .

Une COP 2025 dédiée à l'Océan

Un monde agressé par la pollution - 150 millions de tonnes de plastique y baigneraient - qu'il faut régénérer. Bonne nouvelle, cette planète mer, 70% de la surface du globe, devrait avoir droit en 2025 à une COP bien à elle, lancée par la France et le Costa Rica.

La plongée n'est pas anecdotique - les activités subaquatiques sont pratiquées par 1,2 million de Français dont 400.000 en scaphandre. Hélène de Tayrac-Senik, fondatrice du Salon, veut la faire aller au-delà de "l'image d'un sport à risque, longtemps trop militaire". Vraie opportunité. Les hommes et femmes-grenouilles pourraient surveiller l'évolution d'aires marines, avant même que des analyses scientifiques ne la précisent, telles celles de la Fondation Tara, ou de la mission Bougainville, qui débute cette année. Observateurs de la nature, et non collectionneurs de coraux ou de trophées pillés sur des épaves, encore moins destructeurs de fonds m[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi