La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 783,54
    +42,39 (+0,12 %)
     
  • Nasdaq

    15 260,34
    +33,63 (+0,22 %)
     
  • Nikkei 225

    29 106,01
    +505,60 (+1,77 %)
     
  • EUR/USD

    1,1590
    -0,0024 (-0,21 %)
     
  • HANG SENG

    26 038,27
    -93,76 (-0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    53 639,68
    -1 677,78 (-3,03 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 500,87
    -4,28 (-0,28 %)
     
  • S&P 500

    4 579,53
    +13,05 (+0,29 %)
     

Pourquoi Eric Zemmour siphonne l’électorat de Marine Le Pen

·2 min de lecture

INTERVIEW - La candidate du Rassemblement national tombe à 15% des intentions de vote au premier tour, selon notre sondage Harris Interactive, et passe derrière le polémiste réactionnaire, qui se hisse à 17%. Un phénomène lié à la lassitude de l’électorat du RN pour le politologue Jean-Yves Camus. "Le nom Le Pen semble synonyme d’échec à la présidentielle", analyse-t-il.

Challenges - Notre sondage place pour la première fois , ce qui le qualifierait donc pour le second tour de l’élection présidentielle. Quel effet ce résultat peut-il avoir au Rassemblement national?

Jean-Yves Camus - C’est un coup dur pour Marine Le Pen qui soutenait, il y a quelques semaines encore, qu’elle était précisément la seule capable d’accéder au second tour. Symboliquement, le fait qu’Eric Zemmour soit désormais en tête devrait convaincre de nouveaux électeurs du Rassemblement national et des Républicains de se prononcer pour lui dans les sondages. Il devrait donc continuer son ascension sondagière dans les prochaines semaines.

Etes-vous surpris par ce "siphonnage" des électeurs de Marine Le Pen par Eric Zemmour?

Le phénomène me surprend beaucoup et il est encore difficile à interpréter. L’une des questions fondamentales est de savoir si Eric Zemmour mobilise de nouveaux électeurs, qui se seraient abstenus sans sa candidature, ou s’il se contente de prendre des électeurs au RN et chez LR. Eric Zemmour apparaît sans doute comme une personnalité plus rassurante que Marine Le Pen, sur le plan économique notamment, auprès de l’électorat âgé et filloniste. Il plaît aussi aux électeurs anti-élites et "dégagistes". Cela étant, j’ai du mal à croire qu’il trouve une assise durable dans l’électorat populaire.

Eric Zemmour est-il une simple bulle médiatique à six mois de l’élection?

C’est très difficile de répondre à cette question. D’autant que la perception qu’ont les Français du personnage va évoluer au fur et à mesure des semaines. Pour l’instant, il tient un discours réactionnaire et décliniste sur la France aux relents xénophobes avec la théorie complotiste du "grand remplacement". Mais que ferait-il concrètement s’il arrivait au pouvoir? Il n’avance pas de solutions concrètes aux problèmes, réels ou fantasmés qu’il dénonce, et son programme est encore inexistant.

Eric Zemmour peut-il prendre à Marine Le Pen sa place de leader de l’extrême droite?

A six mois d[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles