La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 733,69
    +47,52 (+0,71 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 188,81
    +33,08 (+0,80 %)
     
  • Dow Jones

    35 677,02
    +73,94 (+0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,1646
    +0,0015 (+0,13 %)
     
  • Gold future

    1 793,10
    +11,20 (+0,63 %)
     
  • BTC-EUR

    52 281,05
    -150,95 (-0,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 453,34
    -49,69 (-3,31 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,98
    +1,48 (+1,79 %)
     
  • DAX

    15 542,98
    +70,42 (+0,46 %)
     
  • FTSE 100

    7 204,55
    +14,25 (+0,20 %)
     
  • Nasdaq

    15 090,20
    -125,50 (-0,82 %)
     
  • S&P 500

    4 544,90
    -4,88 (-0,11 %)
     
  • Nikkei 225

    28 804,85
    +96,27 (+0,34 %)
     
  • HANG SENG

    26 126,93
    +109,40 (+0,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3760
    -0,0036 (-0,26 %)
     

Pourquoi les distributeurs alimentaires se lancent dans l'abonnement à la Amazon Prime

·2 min de lecture

Après Monoprix, Carrefour lance une offre d'abonnement. Un moyen de retenir un consommateur volage qui n'est pas sans rappeler ce que fait Amazon.

Le clin d'œil à Netflix en dit long. Fin août août, lançait en fanfare son offre d'abonnement baptisée facétieusement Monopflix. Le principe? Un abonnement de 8,33 à 9,90 euros par mois qui donne droit à 10% de réduction sur les produits alimentaires et hygiène lors du passage en caisse. Ce lundi 20 septembre, c'est qui déclenche sa propre offre d'abonnement en test dans 21 magasins autour de Rouen. Intitulée Carrefour +, elle octroie 15% de réduction sur 7.000 produits à marque propre de l'enseigne contre 5,99 euros par mois. "Nous avons co-construit l'offre avec nos clients, explique Morgane Weill, directrice exécutive du groupe. Ils nous ont dit vouloir quelque chose de simple, utilisable tous les jours avec un avantage monétaire important." L'ambition des enseignes est simple: renforcer la fidélité de leurs clients.

"La carte de fidélité, c'est une arme massive mais pas si efficace. L'abonnement, c'est le graal pour les distributeurs alimentaires", confirme Rodolphe Bonnasse, PDG de CA Com. Car il s'agit de capter –et surtout de retenir– un consommateur plutôt volage. "Il est de plus en plus multifidèle et fréquente en moyenne quatre enseignes alimentaires différentes", pointe d'ailleurs Laurent Landel, président de Bonial France qui ajoute que "la promotion, c'est le moyen d'attirer le client, l'abonnement, c'est le moyen de le retenir". Outre un lien de fidélité renforcé, la stratégie d'abonnement est aussi "la perspective d'un nouveau modèle économique", ajoute Rodolphe Bonnasse. Car c'est la promesse de revenus réguliers, un modèle expérimenté avec succès notamment par l'enseigne américaine Costco. Mais l'abonnement est aussi un "dispositif pour venir contrer Amazon", rappelle le PDG de CA Com.

Lire aussi

Sur le modèle d'Amazon Prime

Difficile en effet de ne pas penser au géant américain du e-commerce –dont sont fortes– et son modèle . Un abonnement centré autour de la livraison gratuite mais qui crée tout un écosystème de services (vidéo notamment) pour [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles