Marchés français ouverture 7 h 51 min
  • Dow Jones

    30 814,26
    -177,24 (-0,57 %)
     
  • Nasdaq

    12 998,50
    -114,10 (-0,87 %)
     
  • Nikkei 225

    28 242,21
    0,00 (0,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,2085
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    28 862,77
    +288,91 (+1,01 %)
     
  • BTC-EUR

    30 474,62
    -41,62 (-0,14 %)
     
  • CMC Crypto 200

    708,54
    -26,60 (-3,62 %)
     
  • S&P 500

    3 768,25
    -27,29 (-0,72 %)
     

Voici pourquoi vous devriez trouver moins de prospectus dans votre boîte aux lettres dès 2021

·2 min de lecture

Flyers, brochures, catalogues : près de 20 milliards de prospectus en format papier seraient déposés chaque année dans les boîtes aux lettres des Français par la grande distribution.

C'est encore plus si on ajoute ceux des enseignes non-alimentaires comme But, Conforama ou encore Leroy-Merlin par exemple. Mais ce chiffre est amené à diminuer dans les années qui viennent. Depuis le 1er janvier 2021, dans le cadre de la loi relative à la lutte contre le gaspillage et l'économie circulaire adoptée en 2020, le dépôt de prospectus publicitaires sur les boîtes aux lettres affichant une mention "Stop pub" sera plus durement sanctionné. Les personnes constatant un non-respect de leur volonté de ne pas recevoir de flyers ou autres catalogues pourront ainsi rappeler aux enseignes concernées ce qu'elles risquent, à savoir un contravention de 5ème classe pouvant aller jusqu'à une amende maximale de 1 500 euros, voire 3 000 euros en cas de récidive.

Si cette mesure est d'ores et déjà effective, d'autres dispositions ont également été prises à compter du 1er janvier dernier. Les brochures et autres papiers "à visée commerciale" seront désormais interdits sur les véhicules et leur distribution prohibée. Autre mesure, l'interdiction dans les boîtes aux lettres des "cadeaux non sollicités visant à faire de la promotion commerciale" : exit donc les stylos et autres porte-clés qu'on pouvait parfois y trouver. Ces deux autres interdictions sont elles aussi soumises, à cas de non-respect, à une amende de 5ème classe d'un montant maximal de 1 500 euros.

À lire aussi — Ikea arrête d'imprimer son célèbre catalogue

D'autres dispositions seront mises en place, cette fois-ci à compter du 1er janvier 2023 : les prospectus publicitaires et catalogues faisant de "la promotion commerciale à l'attention des consommateurs" devront alors être imprimés uniquement sur du papier recyclé ou issu de forêts gérées durablement. Ils ne pourront plus non plus contenir d'huiles minérales pour l'impression des textes.

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Elon Musk, Carlos Ghosn... Les hommes d'affaires les plus cités dans la presse en 2020
Les fortunes cumulées de Jeff Bezos et Elon Musk ont augmenté de 217 milliards de dollars en 2020
Leclerc, Intermarché... Les grands gagnants de l'explosion du drive en 2020
Avec la fusion de Peugeot et Fiat, Stellantis devient le quatrième groupe automobile mondial
Smic, APL, pailles en plastique, cigarettes... Ce qui a changé au 1er janvier 2021