Marchés français ouverture 6 h 10 min
  • Dow Jones

    31 880,24
    +618,34 (+1,98 %)
     
  • Nasdaq

    11 535,27
    +180,66 (+1,59 %)
     
  • Nikkei 225

    26 881,45
    -120,07 (-0,44 %)
     
  • EUR/USD

    1,0676
    -0,0021 (-0,19 %)
     
  • HANG SENG

    20 470,06
    -247,18 (-1,19 %)
     
  • BTC-EUR

    27 352,46
    -1 224,31 (-4,28 %)
     
  • CMC Crypto 200

    653,92
    -20,96 (-3,11 %)
     
  • S&P 500

    3 973,75
    +72,39 (+1,86 %)
     

Pourquoi la crise des semi-conducteurs va désordonner 2022

·2 min de lecture

Les changements spectaculaires à l'œuvre dans cette industrie hautement stratégique vont se poursuivre. The Economist fait le point sur le secteur de la fabrication des puces électroniques.

Le secteur de la fabrication des puces électroniques était déjà tendu avant l'apparition de la . Chine et Etats-Unis étaient engagés dans un bras de fer géopolitique autour de cette technologie stratégiquement vitale. Washington faisait tout son possible pour couper l'accès des entreprises chinoises aux outils de fabrication des puces électroniques, dont la plupart sont produits aux Etats-Unis. Il envisageait aussi de subventionner la production de puces sur son sol et d'injecter des dizaines de milliards d'argent public dans l'industrie pour contrer les centaines de milliards que la Chine y déversait.

Lire aussi

Le Covid est venu compliquer un peu plus la situation, et l'année 2022 n'apportera guère de répit. Dès la mi-2021, la pandémie a entraîné un tarissement de l'offre. En effet, avec le travail à domicile, les gens ont dû s'équiper de nombreux appareils électroniques. Les ont perdu gros, puisque après avoir annulé leurs commandes de puces au début de la pandémie, ils se sont retrouvés au bout de la file d'attente quand la demande de voitures est repartie. Résultat: en 2022, les fabricants de puces continueront à travailler d'arrache-pied pour élargir l'offre.

Mesures incitatives étudiées en Europe

Pendant ce temps, les gouvernements feront tout leur possible pour inciter à la construction sur leur territoire de sites accompagnant cette expansion. Les Etats-Unis décideront de la façon dont ils vont dépenser les 52 milliards de dollars qu'ils ont réservés à l'été 2021 pour booster la production nationale de puces. Si tout se déroule comme prévu, le taïwanais TSMC, de loin le plus gros fabricant de puces haut de gamme, aura pour la première fois commencé à construire une usine aux Etats-Unis. L'Europe, de son côté, étudiera d'éventuelles mesures incitatives, voire sera déjà occupée à dépenser l'argent qu'elle y aura consacré.

Lire aussi

Pourtant l'industrie évolue de telle façon qu'il est difficile pour les gouvernements d'utiliser efficacement l'argent des cont[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles