Marchés français ouverture 7 h 52 min
  • Dow Jones

    31 490,07
    -1 164,52 (-3,57 %)
     
  • Nasdaq

    11 418,15
    -566,37 (-4,73 %)
     
  • Nikkei 225

    26 911,20
    +251,45 (+0,94 %)
     
  • EUR/USD

    1,0479
    -0,0076 (-0,72 %)
     
  • HANG SENG

    20 644,28
    +41,76 (+0,20 %)
     
  • BTC-EUR

    27 756,16
    -1 527,77 (-5,22 %)
     
  • CMC Crypto 200

    650,57
    -20,11 (-3,00 %)
     
  • S&P 500

    3 923,68
    -165,17 (-4,04 %)
     

Pourquoi la Corse a-t-elle voté massivement pour Marine Le Pen, pourtant opposée à l'autonomie?

A la présidentielle, la Corse a voté à 58% pour Marine Le Pen. La candidate du RN est pourtant opposée à l'autonomie corse et à l'apprentissage des langues régionales à l'école. Décryptage d'un vote de protestation aux allures paradoxales.

Un "paradoxe absolu", selon le sociologue spécialiste de la Jean-Louis Fabiani. La Corse est la région de France métropolitaine qui a le plus plébiscité au second tour de l'élection présidentielle, avec 58% des suffrages exprimés. Le score est un miroir inversé des résultats à l'échelle nationale - a obtenu 58,5% des voix des Français. Pourtant, la candidate du ne défend pas les propositions des nationalistes, autonomistes et indépendantistes corses, qui ont obtenu 68% des suffrages aux élections régionales 2021, et trois sièges sur quatre aux élections législatives de 2017. Marine Le Pen est ainsi opposée à l'apprentissage des langues régionales à l'école et a juge que l'autonomie "est un leurre" dans . Derrière ce paradoxe apparent du vote, se cachent les inquiétudes de l'île.

Lire aussi

"C’est un vote contestataire, tranche Jean-Louis Fabiani, directeur d'études à l'EHESS (l'Ecole des hautes études en sciences sociales). Il rappelle les gilets jaunes, avec une protestation contre l’impression de relégation, la vie chère." Selon , la Corse est la région la plus pauvre de France métropolitaine avec 18,5 % de la population vivant sous le seuil de pauvreté. "En Corse, il n’y a pas de cadres supérieurs ou de start-ups. Du coup, le macronisme ne prend pas racine. Les Corses sont très critiques d'un discours ouvert à la mondialisation", explique Joseph Martinetti, maître de conférences en géographie à l'université Côte d'Azur. Le chercheur souligne que "les chefs de clans" corses installés à Paris, longtemps des relais des revendications de l'île dans la capitale, sont désormais davantage intégrés à la vie parisienne et ne constituent donc plus un pont entre la France continentale et la Corse. De quoi renforcer le sentiment d'abandon de l'île méditerranéenne.

"Les Corses se méfient de l'Etat français, mais attendent beaucoup de lui"

Pour Jean-Louis Fabiani, c'est l'un des paradoxes des habitants de l'île: "Les Corses se méfient de l'Etat français, mais attendent bea[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles