Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 966,68
    +55,08 (+0,70 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 872,57
    +17,21 (+0,35 %)
     
  • Dow Jones

    39 131,53
    +62,42 (+0,16 %)
     
  • EUR/USD

    1,0823
    -0,0005 (-0,04 %)
     
  • Gold future

    2 045,80
    +15,10 (+0,74 %)
     
  • Bitcoin EUR

    47 167,92
    -24,06 (-0,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,57
    -2,04 (-2,60 %)
     
  • DAX

    17 419,33
    +48,88 (+0,28 %)
     
  • FTSE 100

    7 706,28
    +21,79 (+0,28 %)
     
  • Nasdaq

    15 996,82
    -44,80 (-0,28 %)
     
  • S&P 500

    5 088,80
    +1,77 (+0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    39 098,68
    +836,48 (+2,19 %)
     
  • HANG SENG

    16 725,86
    -17,09 (-0,10 %)
     
  • GBP/USD

    1,2673
    +0,0015 (+0,12 %)
     

Pourquoi la Chine cumule les « cimetières » de voitures électriques ?

Les images de cimetières de voitures électriques en Chine se multiplient et ont de quoi choquer. La voiture électrique en est-elle la cause ? Pas directement, elle est surtout la victime collatérale de décisions politiques.

Pour beaucoup, c’est un scandale écologique. Les images de véhicules électriques laissés à l’abandon, par centaines, dans des terrains en friche, font vivement réagir sur le net. Comme souvent, la voiture électrique est jugée coupable, ce qui donne du grain à moudre à ses opposants. Dans cette histoire, la voiture électrique est surtout le bouc émissaire parfait, alors que ce sont de mauvaises décisions politiques et industrielles qui ont mené à ce résultat.

Après la vidéo polémique d’un youtubeur, c’est une enquête bien plus sérieuse de Bloomberg, publiée le 17 août, qui relance les débats autour de ce qui s’apparente à des cimetières de voitures électriques. Si le nombre de voitures concernées semble important, et problématique pour un regard d’européen, à l’image de la taille du pays et de sa population, ces quelques centaines de véhicules ne sont pourtant que quelques conséquences fâcheuses, dans un plan beaucoup plus ambitieux.

L’effet pervers des subventions chinoises

Pour mieux comprendre la situation actuelle, il faut repartir quelques années en arrière pour une synthèse très simplifiée du contexte chinois. Pour doper son économie et accélérer sa transition écologique, la Chine a lancé plusieurs grands chantiers sur lesquels le gouvernement a mis d’importants moyens. Parmi ces axes prioritaires à

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : Extrait vidéo de voiture électrique abandonnées en chine // Source : Bloomberg