La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 703,22
    -80,67 (-1,39 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 636,44
    -48,84 (-1,33 %)
     
  • Dow Jones

    30 932,37
    -469,64 (-1,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,2088
    -0,0099 (-0,81 %)
     
  • Gold future

    1 733,00
    -42,40 (-2,39 %)
     
  • BTC-EUR

    39 421,98
    +1 268,76 (+3,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    912,88
    -20,25 (-2,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,66
    -1,87 (-2,94 %)
     
  • DAX

    13 786,29
    -93,04 (-0,67 %)
     
  • FTSE 100

    6 483,43
    -168,53 (-2,53 %)
     
  • Nasdaq

    13 192,35
    +72,92 (+0,56 %)
     
  • S&P 500

    3 811,15
    -18,19 (-0,48 %)
     
  • Nikkei 225

    28 966,01
    -1 202,26 (-3,99 %)
     
  • HANG SENG

    28 980,21
    -1 093,96 (-3,64 %)
     
  • GBP/USD

    1,3921
    -0,0091 (-0,65 %)
     

Pourquoi le capital décès des fonctionnaires et des contractuels va (exceptionnellement) augmenter en 2021

·2 min de lecture

Un changement temporaire en faveur des ayants droits des fonctionnaires et des contractuels. Dans le cadre de la réforme de la protection sociale complémentaire des fonctionnaires, dont des mesures commencent à entrer en vigueur cette année, il a été décidé une revalorisation en 2021 du capital décès pour toute la fonction publique. Attention cependant, seuls sont concernés les ayants droits, c’est-à-dire le conjoint et les enfants, des agents des trois versants de la fonction publique (territoriale, d’Etat et hospitalière) et des contractuels décédés entre le 1er janvier et le 31 décembre 2021.

Le montant du capital ne sera plus forfaitaire mais déterminé par la rémunération perçue par l’agent avant son décès. “Le montant du capital décès est ainsi égal à la dernière rémunération annuelle d'activité du fonctionnaire, indemnités accessoires comprises, ou aux émoluments perçus par l'affilié à l'institution de retraite complémentaire des agents non titulaires de l'Etat et des collectivités publiques (Ircantec) durant les douze mois précédant la date du décès, desquels est retranché le montant du capital décès servi par le régime général de sécurité sociale, sauf exceptions”, détaille le décret.

Pour comprendre ce qui change, rappelons les règles qui existaient jusqu’au 31 décembre 2020. Si un fonctionnaire ou un contractuel décède en activité, avant l’âge légal de départ à la retraite (62 ans ou avant pour les catégories actives de la fonction publique), ses ayants droits reçoivent un capital forfaitaire de 13.888 euros. Ce montant est majoré en cas d’enfant à charge. S’il décède après l’âge légal de départ à la retraite, le capital est réduit à 3.472 euros et il n’existe pas de majoration pour enfants à charge. La somme versée après le décès est augmentée en cas d’accident de service ou de maladie professionnelle. Dans ces situations, elle représente 12 fois le dernier traitement annuel brut. Ce capital est versé trois années de suite si le décès du fonctionnaire est dû (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les fonctionnaires profiteront bien d’une complémentaire santé financée à 50% par l’employeur
Frais bancaires : les associations de consommateurs dénoncent l’illisibilité des fiches tarifaires
Fonctionnaires positifs au Covid-19 : le jour de carence supprimé jusqu’au 1er juin
Ces tarifs bancaires qui ont encore augmenté en 2021
Cavalerie bancaire : caractéristiques et sanctions