Marchés français ouverture 1 h 14 min
  • Dow Jones

    33 919,84
    -50,63 (-0,15 %)
     
  • Nasdaq

    14 746,40
    +32,49 (+0,22 %)
     
  • Nikkei 225

    29 709,68
    -130,03 (-0,44 %)
     
  • EUR/USD

    1,1727
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    24 221,54
    +122,40 (+0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    35 786,98
    -690,08 (-1,89 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 040,03
    -23,82 (-2,24 %)
     
  • S&P 500

    4 354,19
    -3,54 (-0,08 %)
     

Pourquoi c’est le bon moment pour demander une augmentation de salaire

·1 min de lecture

La période est propice à la négociation avec votre patron en raison de la hausse du coût de la vie et des difficultés de recrutement.

Message à tous ceux qui voudraient voir leur niveau de revenu augmenter : c’est le moment de demander une augmentation de salaire à votre patron. En effet, d'après La Dépêche, la conjoncture peut être bonne pour parler d’argent à votre patron. Selon le quotidien régional, plusieurs événements pourraient inciter votre entreprise à être plus à l’écoute que d'habitude question salaire, notamment en raison des difficultés de recrutement que certains secteurs pourraient connaître à la rentrée.

Demander une augmentation en cette rentrée 2021 se justifie notamment par l’augmentation du prix de toutes les matières premières en raison des mauvaises récoltes. Que ce soit pour le sucre, le café, les céréales ou les fruits, l’indice mondial des matières premières agricoles a augmenté de 30% sur un an, ce qui risque de peser sur le porte-monnaie des Français. Par ailleurs, avec la flambée du pétrole, le prix de l’essence et du gazole est en hausse de 15 à 20%.

Une situation difficile pour le pouvoir d’achat alors que l’électricité est également au plus haut sur les marchés du gros depuis 2008 et que les prix des assurances pourraient augmenter en raison des catastrophes naturelles qui ont secoué la France et le monde ces dernières semaines. Enfin, le plafond des tickets restaurants va redescendre à 19 euros dès le 1er septembre, mettant ainsi un terme aux 38 euros décidés au début de la crise sanitaire.

>> A lire aussi - CAC 40, milliardaires, inflation… qui a profité de la crise du Covid-19 (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Quel est le job de vos rêves ?
Entreprendre : jeunes ou seniors, il n'y a pas d'âge pour se lancer !
Vaccination : cet autre motif qui permet aux fonctionnaires de bénéficier d’une autorisation d’absence rémunérée
Et le mal-être au travail, on en parle ?
Les secteurs où l'absentéisme a le plus grimpé

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles