La bourse est fermée
  • Dow Jones

    31 686,75
    -967,84 (-2,96 %)
     
  • Nasdaq

    11 494,09
    -490,44 (-4,09 %)
     
  • Nikkei 225

    26 911,20
    +251,45 (+0,94 %)
     
  • EUR/USD

    1,0480
    -0,0075 (-0,71 %)
     
  • HANG SENG

    20 644,28
    +41,76 (+0,20 %)
     
  • BTC-EUR

    27 703,99
    -1 299,36 (-4,48 %)
     
  • CMC Crypto 200

    649,67
    -21,01 (-3,13 %)
     
  • S&P 500

    3 948,26
    -140,59 (-3,44 %)
     

Pourquoi la Bourse baisse malgré la victoire d'Emmanuel Macron

·2 min de lecture

ANALYSE- L'indice CAC 40 chute encore de 2% en raison d'inquiétudes sur les taux d'intérêt et le confinement en Chine ce lundi 25 avril. Même l'élection d'Emmanuel Macron ne semble pas tout à fait lever les craintes des investisseurs sur le marché français.

L'indice de la Bourse de Paris a reculé ce lundi 25 avril de 2,01% à 6449,38 points. Vendredi déjà il avait perdu près de 2%, inquiet des déclarations du patron de la . Autant dire que la réélection d'avec plus de 58% des voix face à est passée presque inaperçue. La crainte d'une hausse des taux, y compris par la , et les , avec la peur d’un confinement sanitaire sans précédent, ont pris le dessus.

Et pourtant, plusieurs analystes ont commenté avant et pendant la séance, l'actualité politique française. La thème dominant est que rien n'est encore joué avant les législatives. Les marchés, qui avaient largement anticipés la victoire d'Emmanuel Macron, en ont fait leur favori face à Marine Le Pen, considérée comme "populiste".

  • S&P Global Ratings surveille les réformes à venir

"Emmanuel Macron devra trouver au parlement, lors des élections de juin, un soutien suffisant pour mener son agenda de réformes", pointe S&P. L'agence de notation américaine cite notamment la réforme de l'assurance-chômage et la baisse de l'impôt sur les sociétés comme des "réalisations récentes" de la France. Les "risques de fragmentation politique ne sont pas négligeables", ce qui pourrait compromettre le train de réformes à venir, notamment concernant les retraites. S&P note par ailleurs que le pays bénéficie d'un mix énergétique favorable avec une dépendance au gaz réduite à 10%, contre 70% pour le nucléaire.

  • ACDEFI (Marc Touati) s'interroge sur le résultat des législatives

"Dans la mesure où les partis 'anti-système' ont récolté 61% des suffrages exprimés lors du premier tour des élections présidentielles (un record historique), de nombreuses questions déterminantes se posent, considère Marc Touati d'ACDEFI: M. Macron disposera-t-il d’une véritable majorité à l’Assemblée Nationale pour gouverner? De quelle majorité s’agira-t-il? Devra-t-il composer avec une majorité de droite, de gauche, voire d’extrême-gauche, ouvrant la voie à une cohabitation, qui serait évidemment catastrophiq[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles