Marchés français ouverture 4 h 38 min
  • Dow Jones

    33 999,04
    +18,72 (+0,06 %)
     
  • Nasdaq

    12 965,34
    +27,22 (+0,21 %)
     
  • Nikkei 225

    28 984,41
    +42,27 (+0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0080
    -0,0012 (-0,12 %)
     
  • HANG SENG

    19 799,97
    +36,06 (+0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    22 629,82
    -857,03 (-3,65 %)
     
  • CMC Crypto 200

    542,33
    -15,40 (-2,76 %)
     
  • S&P 500

    4 283,74
    +9,70 (+0,23 %)
     

Pourquoi Bernard Lavilliers refuse de faire les Enfoirés

·1 min de lecture

C'est un grand nom de la chanson française, et pourtant il n'a jamais accepté de faire les Enfoirés. Invité d'Isabelle Morizet samedi dans Il n'y a pas qu'une vie dans la vie, Bernard Lavilliers explique pourquoi il ne souhaite pas prendre part à l'événement. D'après la rumeur, l'artiste qui vient de sortir son 22e album aurait dit un jour à Jean-Jacques Goldman, les yeux dans les yeux : "On ne défend pas une bonne cause avec de mauvaises chansons." Des mots que l'artiste assument pleinement, tout en précisant qu'il ne visait pas les chansons de Jean-Jacques Goldman, mais le spectacle des Enfoirés dans son ensemble.

"Les Enfoirés, ce n'était pas prévu pour durer aussi longtemps"

"Je trouvais, et je ne suis pas le seul à penser ça, puisque certains qui l'ont fait parfois trouvent que c'était un peu trivial parfois", explique-t-il. "C'est une sorte de fiesta, et pourquoi pas finalement. Mais c'est toujours pareil, on fait la charité parce qu'on est incapable d'imposer la justice." Et l'artiste de continuer sur sa lancée : "Je connaissais très bien Coluche, et les Enfoirés, ce n'était pas prévu pour durer aussi longtemps. Normalement, ça devait donner un coup de main à un moment donné", rappelle-t-il. Mais "finalement, l'État s'est très bien habitué à ces Restos du cœur. Comme d'habitude, les pansements sur les cancers…", raille-t-il.

 

>> Retrouvez les émissions d'Isabelle Morizet tous les week-ends de 13h à 14h sur Europe 1 ainsi qu’en podcast et en replay ici

 

Éviter l'a...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles