La bourse est fermée
  • CAC 40

    4 594,24
    +24,57 (+0,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    2 958,21
    -1,82 (-0,06 %)
     
  • Dow Jones

    26 501,60
    -157,51 (-0,59 %)
     
  • EUR/USD

    1,1650
    -0,0029 (-0,24 %)
     
  • Gold future

    1 878,80
    +10,80 (+0,58 %)
     
  • BTC-EUR

    11 627,12
    +34,06 (+0,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    265,42
    +1,78 (+0,68 %)
     
  • Pétrole WTI

    35,72
    -0,45 (-1,24 %)
     
  • DAX

    11 556,48
    -41,59 (-0,36 %)
     
  • FTSE 100

    5 577,27
    -4,48 (-0,08 %)
     
  • Nasdaq

    10 911,59
    -274,00 (-2,45 %)
     
  • S&P 500

    3 269,96
    -40,15 (-1,21 %)
     
  • Nikkei 225

    22 977,13
    -354,81 (-1,52 %)
     
  • HANG SENG

    24 107,42
    -479,18 (-1,95 %)
     
  • GBP/USD

    1,2951
    +0,0028 (+0,22 %)
     

Pourquoi beaucoup de jouets seront en rupture de stock ce Noël

·2 min de lecture

"On estime sur le marché du jouet que nous aurons 10 fois plus de ruptures de stock au mois de décembre que d'habitude", affirme Franck Mathais, porte-parole de JouéClub à Business Insider France. Le constat est le même du côté de King Jouet. "Dans le jouet, on est sur un marché sur lequel la rupture fait partie de ce qui se passe (...). Ce sera encore le cas cette année, mais peut-être plus cette année", confirmait Philippe Gueydon, directeur général de l'enseigne, lors d'une conférence de presse mardi 13 octobre. Alors, pour quelles raisons les jouets seraient-il plus en rupture de stock cette année que pour les Noël précédents ?

"Cette année, les clients anticipent et adaptent leur comportement d'achat pour éviter la cohue en magasin du mois de décembre, mais aussi pour éviter un éventuel confinement en fin d'année", explique le porte-parole de JouéClub. Dans le cadre de la pandémie de Covid-19, les clients prendraient donc des précautions pour éviter tout risque sanitaire en se rendant en magasin dès le mois d'octobre. Mais ils anticipent aussi pour être sûrs d'avoir des cadeaux au pied du sapin pour leurs enfants en cette année si particulière.

Le fonctionnement du marché du jouet explique aussi ces potentielles ruptures à venir. La sélection des jouets de Noël commence parfois un an, voire un an et demi à l'avance selon les marques. La plupart des commandes sont effectuées par les magasins spécialisés comme JouéClub, King Jouet, La Grande Récré ou PicWicToys, entre les mois de février et de mai. Or, cette année, c'était pendant le confinement et certains distributeurs ont pu se montrer prudents dans leurs volumes de commandes.

Autre problème, 57% des jouets proviendraient d'Asie, selon les chiffres donnés par JouéClub. La pandémie de coronavirus ayant là aussi ralenti les process de production, les jouets arrivent moins vite en magasin qu'habituellement. Enfin, les ventes du marché du jouet sont très bonnes depuis la fin du confinement, ce qui n'avait pas forcément (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L'enseigne Gap va fermer ses 21 boutiques en France d'ici cet été
Les 9 pays de l'Union européenne qui seront les plus pénalisés par un Brexit sans accord
Carrefour lance un score personnalisé pour 40 000 produits en fonction de vos habitudes alimentaires
On a testé Boxy, le magasin 100% autonome qui tient dans un conteneur de 15 m²
Suivez en ligne des conférences de personnalités de premier plan lors du Business Insider Global Trends Festival